AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 C'est cela le monde extérieur ? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aiko Kokoru
Allez, Gambate !
Allez, Gambate !
avatar

Mon n'Age ? : 19
I Was Born : 30/05/1998
Inscription : 12/04/2012
Féminin Messages : 10
Ou Suis-Je ? : ♣ Dans un gakuen zarb... ♣
Mes Humeurs : I AM HAPPY //PAN//
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: C'est cela le monde extérieur ? [Libre]   Mar 24 Avr - 18:10


♣Aiko Kokoru♣
♣ C'est cela le monde extérieur ? ♣
~~~~~
Quand j'ouvrais à peine les yeux, la première chose que je dis fut "où suis-je ?". Tout était blanc autour de moi, il n'y avait rien, rien du tout... Je tournais sur moi, pour y trouver une issue, mais toujours rien. Je commençais à m'inquiéter quand je vis apparaître quelques chose. Je sentis de l'air arrivé de ce coté de plus en plus... L'air que je sentais était très doux, vraiment très doux. D'un coup, je vis apparaître du bleu... des nuages... oui, je vis le ciel juste en face de moi. Un moment, je sentis mes jambes s'envolés... non ce n'était pas une impression. Le ciel remplissais tout le blanc qu'il y avait, et c'est la que je me rendis compte que je tombais du ciel. Au début, je ne voyais que des nuages ou même des oiseaux mais à un moment, j'arrivais à voir des bâtiments, quelques immeubles et des maisons. J'arrivais à distinguer que nous étions au Japon, je ne sais pas où mais au Japon. J'ai pu apercevoir un jardin. Un beau et magnifique jardin, que dis-je d'autre ? Il était immense, c'est donc cela un jardin ? Le sol s'approchait de plus en plus de moi, j'ai cru que j'allais m'écraser. Comme je flottais, j'atterrissais toute seule en douceur, dans le jardin. Je tournais autour de moi pour voir chaque côté de ce lieu magnifique, puis je m'arrêta à la vue de mon professeur derrière moi, derrière ce grand portail. Il me faisait signe d'un "Aurevoir" puis se retourna et s'éloigna. Je m'effondra au sol sur mes genoux et coula toutes les larmes de mon corps. Et c'est à ce moment-là, qu'une ombre apparaissait et l'ouverture de mes yeux, le décor avait changer, tout était noir autour de moi et j'étais une fois encore seule...
~~~~~


Je me réveille assis sur un canapé la tête collé à une vitre, où étais-je ? Ah quelle est cette lumière venant de la vitre ? Protégeant de la vue de cette lumière qui m'aveuglait je vis des de la verdure, des bâtiments et des passages piétons, tout cela je les ai vus tous passées une après les autres de ma vue, je me déplaçais sans même marcher. Ah ~ oui je me souvenais, je devais aller dans mon nouveau "chez moi" avec le professeur en voiture. Mon regard a virer sur le conducteur, oui c'était bien le professeur conduisant. J'étais soulagée que ce n'était qu'un rêve. J'éloigna ma tête de la vitre et regarda le visage du professeur grâce au rétroviseur. Nos regards se croisa puis me faisant un sourire, je lui souriait de même.

« Tu es réveillée ? »

D'une vois douce de mon réveil, je lui dis.

« Oui. »

Son regard avait changer de point vue et regardait la route qui suivit devant lui.

« Nous sommes presque arrivées. »

Je ne lui répondit rien car, je savais qu'en disant cela, on étais proche de l'heure de notre séparation. Je me retournais vers la vitre auquel j'étais collé dans mon sommeil. Je vis des paysages passées à ma vue, je les regardais et me taisais.

« Admire ce que tu n'as jamais vu avant. » dit-il.

Toujours avec cette voix douce mais cette fois c'était la voix de mon habitude envers le professeur.

« Oui. »

Je regardais le paysage qui défilait à mes yeux jusqu'à que cette voiture s'arrêta. Quand on arrivait à la situation, celle de la voiture, mes yeux ont fendus en larmes. Le professeur m'observant grâce au rétroviseur ne pouvait s'empêcher de dire.

« Nous sommes arrivées. »

Les mots que je craignais qu'il dise par sa propre bouche ont apparus. J'en pleurais sans bruit, mais les larmes en coulait de belle. Nous sommes restées dans cette voiture quelque temps avant que mes larmes ont cesser.
Quand cet instant arriva, le professeur sortit de la voiture et m'ouvrit la portière car, c'était bel et bien l'heure de le quitter. Je sortis donc de cette voiture, ayant du mal à m'adapter d'être debout pendant tout ce chemin, le professeur m'aidait la main tenant mon bras. Qui soudainement, cette main me poussa vers lui, me retrouvant contre lui dans ses bras. Toujours avec ce moment de silence entre nous. Je sentais bien une larme qui tombait sur ma tête, cette larme venant de mon cher professeur. Il me lâcha juste après, me donna ma valise et je me contentais de regardais autour de moi et d'en frémir d'avance. Pourquoi ? Car ce que je vis devant moi était le grand portail, ce portail qui devait nous séparés dans mon rêve moi et le professeur.

« Bon...Tu l'as bien compris, tu dois passer ce portail seule et y faire seule ta vie. Sur ce... Adieu Aiko. »

Le professeur me regardait, un regard triste pour nos adieu, je devais faire pareil. Mais le professeur n'avait pas pu s'empêcher de me prendre dans ses bras. Non je ne dois pas céder. Cet instant s'est rompu très vite. Nous entendions de loin quelqu'un arriver. Bizarrement la personne était presser... Il nous avait peut-être pas vus, mais il finit au sol, m'emportant avec lui. Bref, il m'est tombée dessus. Qui est-il ou elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Morichi Maku
Allez, Gambate !
Allez, Gambate !
avatar

Mon n'Age ? : 26
I Was Born : 31/05/1991
Inscription : 14/05/2011
Masculin Messages : 77
Ou Suis-Je ? : Quelque part pour plus longtemps

Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: C'est cela le monde extérieur ? [Libre]   Ven 1 Juin - 10:24

L'erreur. Une simple erreur, mais une erreur que je pouvais faire souvent. J'étais du genre assez rêveur, mais je n'avais jamais oublié une affaire aussi importante. Le pire, c'est que je m'en suis souvenu environ cinq minutes après d'avoir quitté la rue menant au lycée. Heureusement, j'avais mémoriser le chemin, ce trajet que je faisais presque quotidiennement, et je m'en rappelais sans problème.

J'avais donc fait demi-tour quand j'ai remarqué cette erreur. Mes lunettes de soleils, je devaient les avoir tout le temps sur moi, et cette fois-ci je les avais oublier. Afin de perdre un minimum de temps, je m'étais décider de courir jusqu'à l'entrée du lycée Himitsu.

En arrivant, je vis sans m'y intéresser un homme et une fille, une adolescente sûrement, de petite taille. Ces personnes étaient au milieu de l'entrée, mais je m'en fichais. Je continuais de courir... mais au moment où j'arrivais à l'entrée, je trébuchai sur je-ne-sais-quoi. Je perdis l'équilibre, continuant à courir comme si je pouvais continuer ma route et reprendre l'équilibre, mais je finis par emporter la jeune fille présente avant de m'écraser au sol.

"Aïe-Aïe-Aïe-Aïe-Aïe"

Je me relevai, et m’aperçus que j'avais emporter cette fille dans ma chute. Je m'en voulais alors à voulu de suite l'aider à se relever.

"Excusez-moi, j'ai dû trébucher sur quelque chose. Vous n'avez rien ?"
Revenir en haut Aller en bas
 

C'est cela le monde extérieur ? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ۩ La Gakuen Himitsu : My Second Home-