AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A new begening ... [PV Charlotte A. Heartcliff ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samaël Diangelo
A Votre Service ~
A Votre Service ~
avatar

Mon n'Age ? : 28
I Was Born : 04/01/1989
Inscription : 30/11/2011
Masculin Messages : 39

Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: A new begening ... [PV Charlotte A. Heartcliff ]   Jeu 5 Jan - 1:03

"Il fait si sombre dans cette endroit je me demande bien pourquoi les ténèbres sont toujours la seul compagnie qui ne peu partir loin de moi, suis je vraiment maudit a ce point ? Je ne saurais dire quand exactement je suis devenue seulement l'ombre de l'ange que j'étais. Fermant les yeux je pourrais me souvenir de tout les détails de mon éternels existence mais il y a toujours un manque dans mon âme comme si j'avais oublier quelque chose de fondamental ici bas ... C'est pourquoi j'ai décider de faire un long voyage sur terre, voyage qui ma amener a me retrouver ici dans cette infirmerie des plus simples. Ne me demander pas comment moi j'ai put en arriver la car ... de toute façons je ne saurais pas comment vous le raconté, c'est une des parcelles manquante de ma vie un trou béant dans mon histoire que j'essaye a tout prix de retrouver même si pour cela je risque mille fois la mort je le ferais pour savoir exactement qui je suis et pourquoi je suis tourmenter par la vision de cette femme au cheveux noir et aux regard de feux."

Fermant le livre en soupirant doucement il ce demande encore pourquoi il ne se souvient toujours pas de cette femme fronçant doucement les sourcils. Il finit par ce lever prenant le livre avec lui de façons très délicate comme précieuse pour lui. La seul chose qu'il sais de lui étant tout ce qui ce rapportait a sa vie avant d'entrer en contacte avec des humains mais pour une raison très étrange il avait la certitude d'être déjà venue dans cette endroit il y a fort longtemps. Petit sourire en coin de bouche voila la seul réaction qu'il eu en voyant l'établissement il y a quelque jours, il a trouver étrange de voir une réaction aussi anodine soit'elle ce fiché sur le visage de son vaisseau comme si même ce corps humain réagissait a des reflux de son subconscient. Ouvrant doucement la main droit qui étais la seul main libre a ce moment la il soupira de voir que même le corps qu'il habitait avait des lien avec cette académie. Quelque minute plus tard il fut arracher a l'hypnotique penser qui l'envahissait depuis sont arriver - qui suis je - Une sonnerie retentit et il sursauta doucement sur sont siège avant de fermer les yeux riant doucement a cause de la pitoyable situation ou il était, lui un ange du seigneur qui n'avait d'autre choix que de ce rebeller contre son propre créateur et père pour enfin agir comme il l'entendait et ainsi vivre auprès des humains et les guider de façons neutre toutefois. Plusieurs Elèves sont venus ce jour la surement plus par curiosité car aucuns d'eux n'avais de maux grave juste des petites crampes a l'estomac ou alors un front trop chaud. Il remarqua que certain élèves comme ceux contrôlant la chaleur était venue en simulant des accès de chaleur qui aurait put causer des syncopes ou autres vertige si cela n'est pas inverser rapidement. Mais avec un professionnalisme des plus décourageants les élèves de l'académies fut très bien soigner avec un petit sourire en prime même si cela l'ennuyait profondément car aucunes des élèves qu'il n'avait vue jusqu'à maintenant n'était la personne qu'il recherchait -ou est elle ? ... suis-je arriver trop tard ?- soupirant a chaque fois qu'une élèves partait il ne put s'empêcher toutefois de rire quand il réalisa que dans toute la mâtiné plus de la 70% des élèves qui sont venues dans l'infirmerie était des jeune filles rougissant doucement en le voyant comme si elles voulait voir le nouveau médecin ou même en tomber amoureuse. Cette réaction était assez étrange car penser ce genre de chose n'était pas vraiment a l'ordre du jour pour lui et pourtant il ne fut pas moins amuser par les jeunes élèves en montrant autant de naïveté.

L'heure de la pause de midi approchant il sorti alors de la salle un petit moment ce retrouvant alors dans le couloir, il avança doucement vers une des fenêtres qui donne sur la forêt en penchant la tête sur le coté le regard perdu comme si quelque chose dans cette forêt chantait un hymne envoûtant et reposant a la fois ne remarquant pas les vas et viens dans le couloirs ignorant toute présences pour le moment. Après un effort assez perturbant il réussi a détacher sont regard de cette mystérieuse forêt pour finalement ce mettre dos a elle appuyer contre la vitre tout en baissant doucement la tête à attendre que la journée ce termine .
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte A. Heartcliff
A Votre Service ~
A Votre Service ~
avatar

Mon n'Age ? : 28
I Was Born : 05/02/1989
Inscription : 20/12/2011
Féminin Messages : 92
Ou Suis-Je ? : La, tout de suite? En train de taper la discute avec mon fidèle balais!
Mes Humeurs : Une sucrerie, dear?
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: A new begening ... [PV Charlotte A. Heartcliff ]   Ven 6 Jan - 5:31

    Ce matin-là, lorsque Charlotte s’était réveillée, la première pensée qui lui était venue à l’esprit était que le temps s’annonçait superbe. Les rayons du soleil levant qui traversaient sa fenêtre étaient là pour le prouver. Mais ce début de bonne humeur c’était évaporé comme de la neige au soleil lorsqu’elle s’était souvenue du jour qu’il était. Son premier jour de travail à Gakuen Himitsu. Ou plus précisément, son premier jour en tant que femme de ménage. Car elle ne faisait que revenir dans cet établissement qu’elle avait quitté il y avait de cela un peu plus de deux ans pour se construire sa propre vie. Passer tout ce temps dans cette école qui lui rappelait tout ce qui n’allait pas dans sa vie avait été difficile et contraignant, aussi pouvoir enfin en sortir l’avait mise dans une joie incroyable. Mais malheureusement le destin semblait aimer jouer de sales tours à ceux qui ne lui avaient jamais rien demandés. Et maintenant elle se retrouvait dans l’obligation de retourner dans cet endroit dont elle n’avait que de mauvais souvenirs. Très mauvais. Tout ça à cause de son maudit pouvoir qui continuait à lui jouer des tours et à lui pourrir la vie. Comme si elle ne l’était pas asser, pourrie.
    C’est donc avec toutes ses pensées si « optimistes » que Charlotte sortit de la douce tiédeur réconfortante de ses couvertures pour aller faire un petit tour rapide dans la salle de bain. Rapide parce que sinon, se connaissant, elle allait rester plus de trente minutes à observer le miroir d’un air inerte et endormi, et elle allait rater son train. Sauf que même pour elle, qui n’était pas réputée pour son sérieux, ça ne se faisait pas trop d’être en retard lors de sa première journée de travail, même avec sa mauvaise volonté. Aussi après un passage express dans cette chère salle de bain pour (ne pas) se coiffer et enfiler quelque chose de mettable. Et, enfin, elle se dirigea au pas de course vers la gare à quelques lieus d’ici.

    Sa matinée se passa relativement bien, si on mettait de côté le fait que plusieurs élèves l’avaient prise pour une des leurs, et ne s’étaient pas gênés de lui faire des avances. Ce avant qu’elle ne leur présente son balais d’un air peu aimable et leur glisse ceci : « Désolée, mais les gamins, très peu pour moi. » Ou comment se reforger une nouvelle réputation et faire en sorte qu’en deux heures de temps toute l’école connaisse l’existence de ce nouveau membre du personnel, une furie rose à la langue bien pendue. Au moins étaient-ils prévenus. Elle ne supportait pas qu’on la prenne pour une élève alors que, bon sang, ça se voyait que ce n’était pas le cas ! N’est-ce pas ?!
    Il ne fallut pas beaucoup de temps à Charlotte pour comprendre que travailler ici ne serait pas de tout repos : vu le nombre d’élèves qui fourraient leurs doigts sales sur les carreaux et leurs empruntes boueuses sur le sol, elle allait avoir de quoi faire. Elle qui détestait se sentir obligée de faire quelque chose, elle était servie ! Mais au moins y avait-t-il un point positif à tout cela, avec autant de travail elle n’aurait sans doute pas le temps de continuer à ressasser les souvenirs et les pensées sombres qui venaient la tourmenter depuis le dernier… Incident. Et, effectivement, à l’heure du déjeuner Lotti était loin d’être satisfaite d’elle-même vu qu’elle n’avait nettoyé qu’un quart à peine de la bâtisse ; mais son esprit étant branché balais, torchon et regards de la morts qui tue pour tous ceux qui la regardaient faire avec un peu trop d’insistance ; elle ne pensa pas une seule seconde à son pouvoir qui faisait disparaître tout le monde. Cool.

    La journée ne s’était pas aussi mal passée qu’elle ne l’aurait pu. Mais quelque chose continuait à tracasser Charlotte. Son nom devrait être sur toutes les bouches, sa personne devenue l’attraction principale de la journée des pauvres petits lycées ennuyés par leur train-train banal, mais non. Quelque chose clochait, parce que connaissant la psychologie des adolescents, elle savait qu’ils étaient toujours emballés pour tout ce qu’il y avait de nouveau, et donc auraient dus tous lui sauter dessus et lui pourrir sa journée, ce qui n’était pas le cas. Ce qui à la fois intriguait et agaçait Lotti, qui n’était pas de ceux qui se réjouissaient de passer inaperçu.
    Ce mystère ne mis pas longtemps à être résolu, alors que Charlotte astiquait consciencieusement le parquet du couloir qui menait à l’infirmerie. Un petit groupe de filles bruyantes passa, ou plutôt, comme elle les surnommait moqueusement : « un troupeau de dindes en chaleur ». Qui d’après leur discussion avaient jetées leur dévolu sur le tout nouveau médecin qui venait d’arriver. Aussitôt un petit sourire amusé se dessina sur les lèvres de la jeune femme, qui abandonna à même le sol son nécessaire à ménage. Tout s’expliquait, elle n’était pas la seule nouvelle. Ah, enfin quelque chose qui méritait son attention ! Elle allait pouvoir se distraire (au détriment du pauvre médecin), et par la même occasion faire la connaissance d’un collègue. Et si quelqu’un se plaignait du fait qu’elle ait abandonné sa tâche en cours, elle n’aurait qu’à dire que c’était pour raison strictement professionnelle. Uhu. Cela allait être amusant.

    Epoussetant sa tenue, qui n’était qu’un simple tailleur pourpre et une chemise blanche, Charlotte se dirigea d’un pas volontaire vers la porte surmontée d’un panneau « Infirmerie » à quelques pas d’ici seulement. Le seul point positif au fait qu’elle soit une ancienne pensionnaire de la Gakuen était qu’elle connaissait les dédales de couloir par cœur. Mais alors qu’elle allait se diriger vers le bout du couloir ou se trouvait l’infirmerie, son regard fut attiré par une personne adossée non loin d’elle, sur une fenêtre. Une fenêtre qu’elle avait nettoyée quelques minutes plus tôt… Fronçant ses fins sourcils rose, la demoiselle qui un instant plutôt se préparait à envahir l’espace vital d’un de ses collègues, posa ses mains sur ses hanches pour montrer son mécontentement et s’approcha du jeune homme qui, malgré ses cheveux d’une étrange couleur blanche, n’avait pas l’air bien plus vieux qu’elle. S’arrêtant à quelques pas de lui, elle le fixa avec dureté, sans faire attention au fait que sa tenue n’était pas celle d’un étudiant. Et qu'il pouvait ne pas en être un.

    « Hey, toi. Ne touche pas cette fenêtre veux-tu, je viens juste de passer dix longues minutes à la faire briller. On ne t’a jamais dit que ça ne se faisait pas de ne pas respecter le travail d’autrui ? Franchement, les gamins, de nos jours, ils deviennent n’importe quoi… Pff. » lui dit-elle d'une voix peu aimable et légèrement colérique. Déjà qu'elle devait passer ses journées à tout nettoyer de fond en comble la saleté des élèves, il était hors de question qu'elle en laisse lui gâcher son dur labeur.


Dernière édition par Charlotte A. Heartcliff le Sam 7 Jan - 7:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Samaël Diangelo
A Votre Service ~
A Votre Service ~
avatar

Mon n'Age ? : 28
I Was Born : 04/01/1989
Inscription : 30/11/2011
Masculin Messages : 39

Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: A new begening ... [PV Charlotte A. Heartcliff ]   Sam 7 Jan - 0:54

Son regard était toujours perdu et triste ne sachant pourquoi il ce sentait perdu avec lui même, une simple petite caresse du soleil arrive pourtant a le faire doucement sourire entre ouvrant des yeux couleur argent des plus surnaturels. Restant ainsi quelque minute a essayer de ce rappeler qui il pouvait bien être avant l'attaque des léviathan a Manhattan il ce toucha l'épaule gauche la ou le sang d'une de ces créatures le toucha. Fronçant les sourcils il regarda légèrement vers la droit de lui trouvant a sa juste droite une jeune femme ayant sensiblement le même age que lui physiquement.

Il la détaillât avec une vitesse des plus improbables , c'était une jeune femmes d'une taille assez normal dans cette régions elle lui arrivait au niveau des pectoraux. Cette jeune femme était assez bizarre portant pratiquement que du mauve ou du rose sur elle il ce demanda si ce n'était pas une sorte de costume pour un bizutage ou autre forme de raillerie des élèves. Elle disait un chose comme ne pas s'appuyer sur les fenêtres ou quelque chose comme ça, elle devait certainement être une fan de ces vitres. Mais en pensant cela il remarqua que les vêtements de cette dernière n'était pas l'uniforme des élèves, il en déduit alors qu'elle devait être une des nombreuses femmes de ménages de l'établissement et s’exécuta assez promptement en ce détachant de cette fameuse fenêtre laissant pour autant aucune trace sur la vitre l'ayant avec son contacte purifier de toute impureté.

Il soupira doucement laissant échappé une très fine fumé d'entre ces lèvres, cette fumé n'étant en aucun cas de la nicotine. Il s'agissait tout bonnement de déchet provenant de l'essence même du verre qu'il venait de purifier. Son regard croisa finalement celui de la jeune femme restant froid d'apparence et de regard ne trahissant aucun sentiment il s'inclina de façons douce mais rigide afin de montrer sa culpabilité.

"Veuillez bien m'excuser pour ce manque de délicatesse de ma part ... je ne pensais pas a faire du tord a qui que ce soit"

Il releva doucement la tête pour regarder son interlocutrice sans dire un seul mots avant de rebaisser le regard fronçant un peu les sourcils il pouvait sentir chez cette femme une sorte de magie mais bon cela ne le fit pas plus gamberger pour autant sachant que plus de la moitié des élèves sont en faite des personnes ayant des capacité ou pouvoir surnaturel. Il ne ce redressa pas avant d'avoir eu une quelconque réponse de cette jeune femme pour le moi vivante si il pouvait dire, cette penser le fit doucement sourire. Jamais dans toute sa mémoire il n'a vue un endroit gouverner pas le chaos et pourtant pouvant être envahie par ce sentiment incomparable de pouvoir vraiment vivre comme l'on souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte A. Heartcliff
A Votre Service ~
A Votre Service ~
avatar

Mon n'Age ? : 28
I Was Born : 05/02/1989
Inscription : 20/12/2011
Féminin Messages : 92
Ou Suis-Je ? : La, tout de suite? En train de taper la discute avec mon fidèle balais!
Mes Humeurs : Une sucrerie, dear?
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: A new begening ... [PV Charlotte A. Heartcliff ]   Lun 9 Jan - 7:00

    Charlotte fixait toujours son regard furieux sur l’inopportun qui s’était mis sur son passage, et qui mettait bien du temps à réagir, comme perdu dans quelques lointains souvenirs. Mais enfin il daigna lui prêter attention, ouvrant ses yeux pour les fixer vers Charlotte dont, sans qu’elle ne le contrôle vraiment, le regard dériva vers les prunelles couleur de l’argent liquide de l’individu. Des pupilles surnaturelles, comme venues d’un autre temps, d’un autre âge. A côté, ses yeux roses semblaient d’une banalité affligeante. Tout comme sa chevelure, rose, comparée à celle d’un blanc éclatant du jeune homme. En fait non, en y réfléchissant les cheveux couleur des fleurs de cerisier étaient bien plus appréciables. Mais Lotti ne pouvait démentir le fait que celui qui lui faisait face était particulièrement bien doté par la nature, ce qui expliquait la réaction des élèves quelques minutes auparavant. Avec leurs hormones qui les travaillaient, c’était l’attraction idéale.
    Et puis, le regard de Lotti fut de nouveau sensiblement attiré par l’homme, non par les traits de son visage cette fois, mais bien pour sa tenue, qui n’était pas l’uniforme scolaire. Un nouveau peut-être ? Non, l’uniforme était obligatoire, et seuls quelques idiots décidaient de ne pas le porter en croyant que les surveillants ne le remarquerait pas. Sauf que là, l’homme ne portait pas des vêtements de civils, mais une longue blouse blanche…. De médecin ? C’était le médecin ?!

    Charlotte abandonna sa moue sévère pour une expression un peu plus neutre, détaillant avec curiosité celui qu’elle avait pris pour un élève. Qu’elle idiote ! Cela crevait pourtant les yeux, si seulement elle n’avait pas été autant concentrée sur la fenêtre et plus sur l’homme… Enfin bon. Ce qui était fait n’était plus à refaire. Même si elle venait de se faire passer pour une idiote, au moins connaissait-t-elle enfin l’identité du nouveau médecin de l’école qu’elle souhaitait justement rencontrer. Toute personne normalement constituée aurait honte et serait incroyablement gêné par une telle bêtise. Mais pas Charlotte. Car la jeune femme était loin d’être normale, et elle n’était pas surnommée la « sans gêne » pour un rien. Comme l’expliquait si bien le titre, elle était capable de faire les choses les plus dingues, les plus décalées, sans jamais éprouver quelque chose s’approchant de l’embarras. Non, au contraire, elle prenait cela avec décontraction, et un petit sourire amusé apparaissait même sur ses lèvres. Comme maintenant. Elle allait pouvoir passer aux choses sérieuses.
    Avec donc toujours ce petit sourire qu’elle gardait presque en permanence, Charlotte hocha brièvement la tête lorsqu’il se décolla de la vitre, n’y laissant pas la moindre trace. Parfait. Elle n’aurait pas à la repasser. Ce qui aurait été particulièrement contraignant.

    "Veuillez bien m'excuser pour ce manque de délicatesse de ma part ... je ne pensais pas a faire du tord a qui que ce soit"

    Avec un certain étonnement, Charlotte resta immobile tandis qu’il s’inclinait devant elle avec une froideur quelque peu… Refroidissante. Mais elle appréciait à leur juste valeur les excuses qu’il lui faisait. Au moins ce jeune médecin était-il poli, ce qui était un très bon point pour lui. Elle appréciait les gens qui avaient de la délicatesse tout comme celle dont il faisait preuve à son égard. Et malheureusement il y en avait de moins en moins (il n’y avait qu’à observer les élèves de Gakuen Himitsu, la plupart ne savaient même pas dire merci).
    Charlotte, avec un grand sourire lumineux, avança de quelques pas jusqu’à arriver juste en face de son interlocuteur.

    « Je vous en prie, ce n’est pas la peine de vous incliner. Vous savez, je crois qu’entre nous deux c’est bien moi qui ait montré le plus de brusquerie et d’impolitesse en vous parlant ainsi, sans même savoir qui vous étiez… Le nouveau médecin, si je ne m’abuse ? Donc excusez-moi. »

    Certes Charlotte n’était pas exactement quelqu’un de toujours agréable et sereine, bien au contraire. Et la diplomatie n’était pas vraiment son fort. Sauf lorsqu’elle le voulait. Car autant si quelque chose l’agaçait même légèrement elle devenait irascible, brusque et quelque peu… Violente. C’était souvent pareil lorsqu’elle s’ennuyait. Mais elle pouvait aussi se montrer délicate, douce et avenante si cela pouvait servir ses intérêts, et si elle était d’asser bonne humeur pour cela. Et, dans l’instant présent, rencontrer une nouveau collègue lui faisait plutôt plaisir, lui faisant oublier momentanément dans qu’elle situation elle s’était fourrée en revenant à Gakuen Himitsu.

    « Je m’appelle Charlotte Amélia Heartcliff, la nouvelle femme de ménage arrivée aujourd’hui même. » déclarât-elle donc d’une voix enjouée au timbre chantant, en tendant sa main au jeune médecin.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël Diangelo
A Votre Service ~
A Votre Service ~
avatar

Mon n'Age ? : 28
I Was Born : 04/01/1989
Inscription : 30/11/2011
Masculin Messages : 39

Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: A new begening ... [PV Charlotte A. Heartcliff ]   Lun 30 Avr - 23:08

Fermant les yeux tout en hochant de la tête assimilant les informations qu'il venait de glaner grâce à la jeune femme, il ce mit a marcher doucement vers la porte de son bureau l'ouvrant doucement comme a son habitude ne faisant pas vraiment l'étalage d'une grande force, ou du moins ne montrant rien de tout cela préférant rester quelqu'un de calme au yeux de tout le monde même si il avait eu vent de quelque rumeur concernant un Samaël Kurogashi qui avait fait parler de lui même dans le monde de la nuit, mais qui pouvait être ce Samaël qui semblait avoir était sont passé. Un passé qu'il n'a jamais connue ou plutôt qu'il ne pouvait ce souvenir. il chassa ces penser en secouant un peu la tête ce décalant légèrement sur le coter et regarde par son épaule droite tout en parlant d'une voix cristalline à la jeune femme.

Je me permet de vous inviter a prendre un peu de votre temps pour boire un thé en ma compagnie, si tout du moins vous n'avez rien d'autre à faire immédiatement ... Dâme Heartcliff. Et je vous pris d'excusé présentement mon agissement pour le moins cavalier

Restant sur le bord de la porte s'inclinant a 15° comme le veux la coutume pour l'invitation d'une personne avec respect dans une pièce. Il attendit avec sagesse la réponse de la jeune femme, peut être ... oui peut être que cette jeune femme pourrais l'aider a retrouver tout le passé qu'il cherche a trouver tout en paradoxalement évitant de perdre le peu de personnalité qu'il a en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A new begening ... [PV Charlotte A. Heartcliff ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A new begening ... [PV Charlotte A. Heartcliff ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ۩ La Gakuen Himitsu : My Second Home :: Infirmerie-