AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Souvenirs d'un jour, Souvenirs de toujours [ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shillow M. Sakihata
Allez, Gambate !
Allez, Gambate !
avatar

Mon n'Age ? : 24
I Was Born : 15/06/1993
Inscription : 14/05/2011
Féminin Messages : 98
Ou Suis-Je ? : Oh ... Dans un monde remplit de shoko-bons !
Mes Humeurs : Variable ma foi ...
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Souvenirs d'un jour, Souvenirs de toujours [ Libre ]   Mer 14 Déc - 10:59

Le temps ... A ce qu'il parait, le temps cicatrice les blessures. Les blessures superficielles surement mais les blessures qui ont été faite en profondeur ... Non ... Je ne pense pas du moins. Les blessures du temps étaient les pires. Pourquoi les pires ? Car c'était le genre de chose que ne se guérissait pas un coup d'analgésique ni même avec de la morphine. Le temps pouvait cicatricer les blessures mais jamais en profondeur. Souvent, la perte d'un proche, d'une être-aimé, ... étaient ce genre de chose que rien ne pouvait guérir. Dit comme ça ... Cela faisait un peu fataliste et déprimant à vrai dire. Mais c'était la réalité. Vous pouviez ignorer et continuer d'avancer mais au bout d'un moment, la triste réalité vous ramenez sur terre.

Cela faisait bientôt presque un an que tous s'était passé et pourtant, dans ses heures perdues ou ses moments de blues, Shillow ne pouvait s'empêcher de penser à tout cela. D'ailleurs, elle se souvenait de chaque détail comme ci, c'était hier. Mine de rien, si la Gakuen refaisait une fête de ce genre, ça serait surement génial de s'y rendre. Encore faudrait il que cette suggestion ne soit pas ironique. Car or mit le fait que la salle était très belle et qu'à ce moment là, elle était joliment décorée pour l'occasion, la suite des évènements n'étaient pas très glorieux.

Avec le temps, Shillow avait réfléchit et avait réalisé ses erreurs. La jalousie était surement la pire de ses erreurs mais malgré tout, toute personne aurait réagi comme ça face à cette situation. Deux filles ... Un mec ... Le choix était toujours très difficile. Enfin, en y revenant ... La jalousie n'était pas sa pire erreur. Sa pire erreur était de s'être mise à aimer. Dans le temps où dans sa vie ne trainait que noir, violence et haine ... Tout était tellement simple. Et malheureusement, les seules fois où elle s'était radoucit, cela avait fini en catastrophe à ses dépends ...

Shillow n'oublierait jamais cette soirée. Ces cris ... Ces pleures ... Ces regrets . Bien sûr depuis, elle était passé à autre chose si on peut dire. Elle avait eu d'autres histoires d'un soir ou de plusieurs jours mais sans pour autant être sérieux. Et puis pour être honnête, elle n'avait plus envie de ça pour le moment. Elle n'était pas encore prête. D'ailleurs parfois, il lui arrivait encore de s'attarder un peu à la maison de la plage regardant les photos, se couchant dans le lit parfois pour regarder le plafond au couleur de l'océan, regarder par la fenêtre . Cette maison était truffée de souvenir et à vrai dire, la demoiselle n'avait pas du tout le courage de tout mettre à la poubelle. Du moins pas pour le moment. Peut être un jour quand tout irait mieux.

Enfin bref, nous étions en début d'après-midi et Shillow ayant dormi tard, avait décidé de partir prendre une douche pour se rafraichir. Cela faisait tellement de bien de sentir l'eau brulante dégouliner le long du corps que la demoiselle en profita jusqu'au temps où il n'y est plus d'eau chaud. En sortant, elle chopa une grande serviette et s'enroula à l'intérieur pour ensuite se rendre jusqu'à sa garde-robe. Hum ... Il y avait tellement de vêtements que pour se décider, Shillow décida de regarder dehors pour voir le temps qu'il faisait. A vue de nez comme ça, il y avait un petit éclat de soleil mais avec un léger vent qui rendait l'atmosphère frisqué par conséquent, le jeans, les grosses chaussettes, les botes et le gros pull étaient de rigueur aujourd'hui comme depuis quelques temps d'ailleurs. Ayant fini de s'habiller, Shillow prit ses clés, son Ipod et sortit de chez elle pour se rendre à la patinoire qui venait d'ouvrir ses portes pour la première fois de la saison . D'ailleurs, cela se voyait car il n'y avait presque personne et ce n'était pas plus mal car au moins, la demoiselle aurait de la place pour patiner.

Mettant son Ipod en marche avec la musique à fond, Shillow pénétra sur la glace et se mis à patiner doucement pour commencer vu que ça faisait longtemps qu'elle n'avait plus mis un pied sur la glace et quand elle fût assez en confiance, elle accéléra savourant chacun de ses mouvements. C'était relaxant de patiner enfin du moins quand on savait le faire. Le seul problème étant les enfants qui déboulaient de nul part et qui arrivaient à vous faire tomber. D'ailleurs, c'est ce qui arriva quand Shillow ouvrit les yeux en se rendant compte qu'elle fonçait droit sur un enfant qui se trouvait par terre. Ne voulant pas lui faire de mal, la demoiselle dévia et perdant l'équilibre tomba par terre, s'étalant sur le dos. Ne pouvant plus bouger sur le coup vu qu'elle s'était légèrement fait mal, elle resta allonger et lâcha un petit : " Ouc... Aille ". Comme quoi la journée n'avait pas si bien commencé que ça ....
Revenir en haut Aller en bas
 

Souvenirs d'un jour, Souvenirs de toujours [ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Patinoire : Ouch, Aïe, Ouille-