AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un banc, des magazines, une rencontre [Faust]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Un banc, des magazines, une rencontre [Faust]   Sam 10 Sep - 22:23

      ~
      Kenny & Faust


      Un réveil bien tranquille pour le garçon paisible, oh j'ai fais une rime. Et bien voilà, nous commençons cette journée avec des rires et des sourires surtout pour le jeune garçon du nom de Kenny Brown. Cela fait une semaine qu'il n'a pas eu d'accident, content, oh que oui...Vous ne pouvez pas savoir comment c'est désagréable de se voir mourir et que le lendemain on se retrouve dans son lit, dans les mêmes vêtements de la veille et en bonne état enfin voilà ! Kenneth, Kenny, Ken, le garçon à l'anorak et d'autres surnoms encore, alla avec le sourire aux lèvres chercher un endroit tranquille pour pouvoir se reposer et même, peut-être, lire ses magazines qu'il aime tant. Les oiseaux chantent, les enfants courts, s'amusent. Les couples se promènent en amoureux. Les parents laissent leurs enfants allés jouer pour se retrouvais en tête à tête et pour finir : le soleil est au plus haut. Il faisait chaud mais notre petit innocent gardait son anorak orange avec sa capuche, ce qui lui cachait le visage, nous pouvons maintenant comprendre pourquoi sa peau est aussi pâle. Le jeune garçon, sac plastique à la main, prit place sur un banc où il n'y avait personne. Il respira l'air pur, ferma les yeux quelques minutes pour ensuite les ouvrir pour pouvoir prendre ce qu'il y avait dans le sac plastique et le feuilleter. Ce que lit notre petit Kenny ce n'est pas de son âge, ni le vôtre je pense...En faite, ces genres de magazines ne devrais pas exister, enfin...C'est ce que je pense. Les femmes ne sont pas de jouets et pourquoi c'est toujours sur elle que l'on fantasme ? C'est exaspérant...Bon, lui Kenny il dit que les femmes sur les magazines ont choisis de faire ça et elles font ce qu'elles veulent. Le Ken' est bien heureux que les femmes nues sur le mini-livre aient choisis cette option, pour le bonheur des hommes n'est-ce pas ? Kenny est un garçon bien pervers pour son âge mais il est aussi la cible de bien des filles et des garçons. L'on dit que la peau de Ken' est équivalente à celle d'un bébé et qu'il a un corps de mannequin... Et bien, c'est le fantasme de bien du monde... Ce qui lui a valu des sacrés problèmes, surtout auprès des majeurs. Et bien, aujourd'hui...Qui va flasher sur notre petit garçon ? Dans tous les cas, Kenny avait son nez dans ses magazines et ce sera dur de lui faire faire autre chose...À qui le tour ?


Revenir en haut Aller en bas
Faust W. Eichmann
Allez, Gambate !
Allez, Gambate !
avatar

Mon n'Age ? : 23
I Was Born : 24/02/1994
Inscription : 21/08/2011
Masculin Messages : 37
Ou Suis-Je ? : Dans mon lit, tu viens me rejoindre ?

Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: Un banc, des magazines, une rencontre [Faust]   Jeu 15 Sep - 5:47


→ Kenny & Faust « Quel choix de lecture intéressant... »

L'ennui. Quel horrible concept que cette chose qui vient vous gâcher votre vie. Encore une journée ennuyante à mourir qui s'annonçait, semblable à tant d'autres journées que j'avais vécu au cours de mon existence. Je dois avouer que je m'ennuie assez facilement, mais ce n'était tout de même pas ma faute si les gens ne faisaient aucun effort pour être un minimum intéressant. Mais non ils restaient, pour la plupart, pitoyablement chiants, c'était désespérant. Seules quelque perles rares méritaient un tant soit peu mon attention. Malheureusement on ne trouve pas de perles rares à tous les coins de rue. Je soupirai longuement avant de m'extirper de mon lit si douillet. Je me douchais rapidement et enfilais une paire de jeans troués assez grunge ainsi qu'un T-Shirt noir à l'effigie du groupe Nirvana. Enfin, j'ouvris la porte de ma chambre, avec la ferme intention de me trouver une quelconque occupation.

Je déambulais donc dans les couloirs de l'Académie des Secrets, à la recherche de quelque chose ou quelqu'un qui m'aiderait à tromper mon état de désoeuvrement total. Un observateur averti remarquera sans doute que l'habituel morceau de cuir noir sur ma main n'était pas présent, même si je l'avais gardé dans ma poche. Ce qui signifiait que si quiconque qui effleurerait ne serait qu'un seul instant ma main gauche se retrouverait immédiatement ivre et ce jusqu'à demain matin environ. Mes pas me conduisirent à la sortie de la Gakuen jusqu'au centre ville de Kyoto.

J'entrais dans le grand centre commercial, là où il y avait toujours une foule monstre à toute heure de la journée comprises dans les horaires d'ouvertures de l'endroit. Un sourire se forma sur mes lèvres alors que je me faufilais, tête baissée pour ne pas trop attirer l'attention, frôlant trois personnes sur mon passage, une petite vieille, un businessman qui avait la quarantaine et un adolescent qui avait à peu près mon âge, avant de m'installer sur un banc pour observer le spectacle qui allait suivre. Les trois se mirent soudainement à marcher complètement tordu, manquant de trébucher, le businessman qui parlait au téléphone se mit à beugler des insultes haut et fort, la vieille fondit en larme en se lamentant pendant que l'ado, lui mit la main sur la poitrine d'une des passantes plutôt joli et se prit une claque retentissante.

    *« T'as vraiment que ça à faire ? » me demanda la voix de mon frère.
    « En l’occurrence oui. Mais je crois que tu as raison, il faut vraiment que je me trouve quelqu'un aujourd'hui... » répliquai-je. Il soupira.*


Les trois furent bientôt escortés à la sortie par quelques agents de sécurité, alors que je me levais pour suivre le plus jeune d'entre eux. Ce dernier se dirigeait vers le parc essayant "d'aborder" le plus de filles possible au passage, si bien que ses joues finirent par devenir plus en plus rouge à cause des claques qu'il recevait en réponse. Mais je me lassais vite de ce spectacle et je finis par me retrouver à la lisière de la forêt, un endroit désert excepté d'un jeune garçon vêtu d'un anorak orange alors qu'il faisait assez chaud sur un banc un peu plus loin. Je m'approchais sans bruit, intrigué, il devait avoir 14 ans tout au plus et semblait lire quelque chose, je me penchais au-dessus de lui pour en découvrir la nature. Des magazines pornos. Peut-être que allais-je la trouver ma perle rare...

    « Ce genre de choses t'excite ? » lui demandai-je, curieux.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un banc, des magazines, une rencontre [Faust]   Dim 18 Sep - 7:46



      « Ce genre de choses t'excite ? »


      Pas un sursaut, pas un regard... Le jeune garçon contemplait sa page sans un seul mouvement pour l'inconnu derrière lui. Regard braqué sur son livre, il tourna la page de ce dernier puis ferma, mettant son index comme marque page pour pouvoir tourner lentement la tête pour voir celle de l'inconnu.

      « Cela n'est-il pas fait pour ça ? »


      En tout cas, c'est ce que voulait Kenny, ce petit garçon qui était au fond de lui un homosexuelle mais il était obstiné à être un bon petit hétéro...Malheureusement, les magazines ne l'excitaient pas comme il voudrait, un peu mais pas comme le garçon avait l'habitude de faire depuis ses 6 ans. Ken' regarda le garçon, il se demandait pourquoi venait-il le déranger, il n'avait rien de particulier. Ses grands yeux bleus scrutèrent le visage du garçon en face. Ce garçon est peut-être quelqu'un avec qui Kenneth n'aurait pas de problème. Les garçons apprécient vraiment Ken'... Ce qui lui pose souvent des problèmes, des petits jusqu'au bien pervers. « Anorake-man » posa son bouquin sur le sac plastique du bar où il l'avait acheté et pose son autre main sur le rebord du banc, continuant de regarder le garçon encore inconnu pour lui.

      HRP:
       
Revenir en haut Aller en bas
Faust W. Eichmann
Allez, Gambate !
Allez, Gambate !
avatar

Mon n'Age ? : 23
I Was Born : 24/02/1994
Inscription : 21/08/2011
Masculin Messages : 37
Ou Suis-Je ? : Dans mon lit, tu viens me rejoindre ?

Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: Un banc, des magazines, une rencontre [Faust]   Dim 2 Oct - 19:23

Pendant un instant, après mes paroles, je crus qu'il allait m'ignorer tant il ne bougea pas d'un pouce, le regard fixé sur son magazine, tant et tant que moi-même je me penchais dessus un peu plus détaillant les femmes diverses dans des positions obscènes, j'arquai alors un sourcil, plissant légèrement la bouche, non vraiment je n'aimais pas ça. Bon peut-être que c'était en grande partie dû au fait que les femmes ne m'attirait absolument pas, mais même, je crois que je préférais les vidéos... Finalement le blond, ferma ledit magazine après avoir fini de "lire" la page pour tourner ses jolis yeux bleus vers moi. Il était vraiment mignon en fait.

    « Cela n'est-il pas fait pour ça ? » répondit-il simplement.


La façon dont il avait parlé était assez bizarre, on aurait dit qu'il essayait lui-même de se persuader que son affirmation était vraie. J'avais déjà vu mes anciens "amis" lire ce genre de magazines et leurs réactions étaient totalement différentes de celle du jeune blond. Non je voyais bien que ses magazines ne l'excitait pas plus que ça. Je tournais alors autour du banc pour arriver de l'autre côté faisant face au jeune homme.

    « Ça ne fait pas le même effet sur tout le monde, et franchement ça n'a pas l'air de marcher sur toi. » constatai-je.


Je m'asseyais alors sur le banc à côté de lui, sans le quitter du regard. Il me semblait avoir déjà vu cet anorak quelque part et son propriétaire par la même occasion. Peut-être l'avais je déjà croisé dans ce même parc ou en ville ? Non, il me semblait plus familier que cela. Je crois bien qu'il est à la même Académie que moi, oui, maintenant je me souviens l'avoir croisé, sortant de l'infirmerie à un moment. Je songeais alors à me présenter, histoire à en savoir également un peu plus sur lui.

    « Au fait, je suis Faust, tu es également à Himitsu, non ? » demandai-je.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un banc, des magazines, une rencontre [Faust]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un banc, des magazines, une rencontre [Faust]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Parc : Beautiful Flowers-