AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 -= Rencontre sucrée =- [PV Nephtys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keih Hibika
Allez, Gambate !
Allez, Gambate !
avatar

Mon n'Age ? : 26
I Was Born : 30/09/1990
Inscription : 04/10/2010
Masculin Messages : 105
Ou Suis-Je ? : In My Dream
Mes Humeurs : Bonne question *_*
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: -= Rencontre sucrée =- [PV Nephtys]   Jeu 30 Juin - 11:23

Une odeur sucrée, une ambiance enfantine, des couleurs et de la joie. La crêperie représentait un peu tout ça à la fois. Milles subptilitées de goût et de saveur s'ouvraient pour le jeune homme qui se dirigeait vers cet endroit magique. Il lui fallu peu de temps pour atteindre cet endroit dans le parc, légèrement écarté du reste. Une petite musique sortait d'un mini jukebox, rendant le tout plus joyeux encore. Keih ne pouvait s'empêcher de sourire bêtement, cela lui rappella ses parents...ses parents qui longtemps auparavant l'avaient menés à un endroit comme celui-ci. Aujourd'hui tout semblait parfait, un beau temps, une chaleur agréable, ajoutez à cela un vent d'une douceur alarmante et vous voilà presque au paradis. Quelques minutes s'écoulèrent dans la cascade du temps, il arriva finalement face à un monsieur dans une sorte de camionette teinté de couleurs vives. Rapidement Keih fouilla sa veste en quête d'argent...se fut un choc pour lui. Il n'avait rien. Rien du tout. Dans son esprit, cette image de la crêpe au chocolat se brisait en millions de morceaux...quel dommage.

"Hmm....et mince...quel con." Marmonna t-il avant de se poser plus loin sur un banc.

Le garçon rechercha dans toute ses poches de jeans aussi, mais non, rien à y faire. Il avait oublié la monnaie...quel idiot. Son visage se crispa sous l'énervement et voir ces enfants qui rigolaient au loin, avec des gourmandises en main, le mettait à bout. Son pied frappa le sol furtivement...

"Keih...Keih..Keih...tu as que ça à penser !"

Il se parlait à lui même, s'auto-grondant dans une scène qui pouvait paraitre ridicule et comique. Finalement il décida de s'enfoncer plus profondément sur le banc, soupirant et maudissant son cerveau parfois défaillant. Pour une fois qu'il souhaitait se faire plaisir, s'offrir un temps mort dans la vie de tout les jours...éh bien c'était loupé. Il pencha sa tête en arrière pour regarder le ciel un instant et se perdre dans son immensité. C'était beau...et aucun nuages ne pointaient le bout de leurs nez.
Le jeune homme commençait limite à somnoler et à perdre le fil de la réalité...Morphée lui tendait ses bras et Keih plongeaient dedans avec envie. De toute manière il n'avait rien d'autre à faire et retourner dans sa chambre ne lui disait rien de bon. Non vraiment...alors être à même la nature, profiter du beau temps était toujours une meilleur idée..bon...Ok. Il se situait à dix mètres d'un marchand de crèpes et ne pouvait en prendre aucune, mais il y avait pire comme soucis non ?
La mort, le désespoir, le sang...tout ça par exemple. Pour une fois, il n'en ferait pas allusion. Enfin il l'espérait...
Revenir en haut Aller en bas
Nephtys A. Milanov
Allez, Gambate !
Allez, Gambate !
avatar

Mon n'Age ? : 23
I Was Born : 16/03/1994
Inscription : 27/06/2011
Féminin Messages : 111
Mes Humeurs : Huum .. affamée :D
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: -= Rencontre sucrée =- [PV Nephtys]   Jeu 30 Juin - 20:52

Aujourd'hui était mon deuxième jour à la Gakuen Himitsu. Après les évènements vraiment étranges et mouvementés de la veille, je n'avais pas eu de mal à trouver le sommeil. En effet, à peine m'étais-je glissée dans mes draps que Morphée venait me recouvrir de ses bras. Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, cette image du sommeil m'a toujours fascinée. Petite fille, j'imaginais que les bras de cette divinité nous protégeait durant notre assoupissement. Peureuse, cette idée me rassurait et me préservait bien souvent des cauchemars effrayants qu'un enfant peu faire. N'avez-vous jamais ressenti cette sensation de fierté ? La satisfaction de n'avoir plus peur de rien ? Moi si. Je croyais même que l'on pouvait, lorsque l'on commence à somnoler, ouvrir subitement les yeux afin de surprendre cette déité aux pouvoirs soporifiques. Autant vous avouer que j'ai essayé .. Maintes et maintes fois, d'ailleurs. Bien évidemment, je n'ai jamais réussi à voir Morphée de mes propres yeux.

Je n'arrivais toujours pas à croire que je n'étais là que depuis hier. En un jour j'avais vécu tellement d'aventures .. Toutes plus étonnantes les unes que les autres. En me levant ce matin, j'étais pourtant sûre d'avoir rêvé. Mais, en me regardant dans le miroir de ma chambre, la morsure d'un jeune vampire de cette école se prénommant, si je me souviens bien, Iruka Seishi, m'avait ramenée à la réalité. Je l'avais d'ailleurs longuement observée, la caressant du bout des doigts. Je m'étais ensuite empressée de chercher quelque chose qui pourrait la cacher. J'avais essayé tout ce qui me passait sous la main puis avais opté pour un pansement. Vous devez trouver cela stupide .. Car, tout le monde recouvre ses plaies d'un pansement sans chercher autre chose, alors, pourquoi pas moi ? Eh bien, tout simplement parce que moi, je ne suis pas tout le monde plus. Loin de moi l'idée de vous rabaisser. Je suis juste une adolescente bien rêveuse que l'on a condamnée pour l'éternité ...

Je marchais lentement, tranquillement, sans vraiment savoir où j'allais. Une délicieuse odeur vînt soudain me chatouiller le nez. Pas aussi plaisante que l'odeur du sang, non, c'était une odeur que je connaissais mais que je n'avais pas senti depuis longtemps. Cependant, je la percevais autrement ... Depuis ma transformation, mes sens étaient plus développés. Malgré cela, qui pouvait être un avantage, mon seul regret aurait peut-être été de ne plus autant apprécié les choses purement humaines telles que la nourriture ... L'odeur restait la même, peut-être un peu moins plaisante et attirante. N'aimez-vous pas sentir la bonne odeur d'un plat chaud ? Cette odeur qui vous donne tant envie de tout dévorer sans rien laisser. Moi, je ne la perçois plus ainsi ... Le goût, lui, changeait totalement. Tout était fade dans la bouche. J'étais tellement absorbée par mes pensées que je n'avais même pas remarqué le camion-crêperie qui se dressait devant moi.

"Vous voulez quelque chose Mam'zelle ?" me demanda l'homme qui servait les crêpes.

"Euuh .. non, merci." répondis-je hésitante.

Alors que je me retournai pour continuer ma promenade, en quelque sorte, plusieurs enfants, cinq à peu près, vinrent vers moi en courant et m'encerclèrent. Je m'arrêtai donc, surprise, et les regardai sautiller autour de moi, sans savoir quoi faire. A chaque pas que je faisais, d'un côté ou de l'autre, ils me suivaient, formant une ronde autour de moi, m'empêchant de m'en aller. A cet instant, je dois bien avouer que j’espérais que quelqu'un, de préférence doué avec les enfants, vienne à mon secours ...


Dernière édition par Nephtys A. Milanov le Jeu 7 Juil - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Keih Hibika
Allez, Gambate !
Allez, Gambate !
avatar

Mon n'Age ? : 26
I Was Born : 30/09/1990
Inscription : 04/10/2010
Masculin Messages : 105
Ou Suis-Je ? : In My Dream
Mes Humeurs : Bonne question *_*
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: -= Rencontre sucrée =- [PV Nephtys]   Sam 2 Juil - 10:33

Des nuages multicolores nageaient devant les yeux incrédules du jeune homme. Une douce musique, apaisante telle une berceuse, résonnait aussi dans cet espace étrange. Un monde dépourvue de toute physiques de toute logiques, de toutes matières aussi....Keih planait là et l'air de rien il s'y plaisait. Ses sens étaient un peu déphasés, en quelque sorte troublés par ce rêve à la supercherie incroyablement grotesque. Vivre ici, sans aucun besoins ni aucune contraintes...voilà globalement ce que le garçon souhaitait au plus profond de lui. Fuir la réalité...d'une certaine manière. Le temps passait et un brouhaha venant de loin faisait son apparition, telle une brume qu'on ne voit pas venir, une vapeur opaque qui vous englobe sans prévenir. Au final, que craignait-il, tout ça n'était qu'un rêve. Après une petite analyse, il s'avérait que le bruit, était en fait un murmure grandissant. Une multitudes de voix plus ou moins aigües...identique à celles d'enfants.

Les paupières du jeune homme s'ouvrirent instantanément, accompagné d'un sursaut étonnant. Pour un réveil s'était assez brutal. Rapidement il releva le visage et observa l'horizon d'un bref tour de tête. A plusieurs mètres devant lui se tenait une bande de gosses encerclant...une demoiselle qu'il n'avait pas vu venir. En faite, c'était même plus poussé que ça. Il ne ressentait pas son aura, sa présence semblait totalement masquée. Etonnant pensa t-il. Avec toute la volonté du monde Keih se releva de son banc pour approcher cette inconnue qui semblait submergé par une horde déchainée de petits démons. Il épousseta sa chemise noir puis vint nicher ses deux mains dans les poches de son jean, abordant tout ce beau monde avec une dégaine nonchalante à en mourir. Le garçon se racla la gorge puis déclara alors en souriant :

- Bonjour tout le monde ! Il marqua une pause et scruta la scène, la fille voulait probablement un coup de main. Enfin, son visage le suppliait. D'un air malin Keih se mis à genoux et murmura en regardant les enfants :

- Vous devriez laisser cette belle demoiselle...allez donc voir le monsieur qui vend des crêpes...dites lui que je vous en paye une chacun." Il termina le tout avec un clin d'œil puis se releva, laissant cette nuée de jeunesse s'évaporer en direction de la camionnette. C'était tellement simple de manipuler un enfant...il suffisait juste qu'un seul accepte pour que les autres le suive, tel des moutons...et ce fut le cas. Keih se releva en soupirant, puis d'une voix plus calme souffla :

-J'ai un soucis sur les bras maintenant...mais au moins vous êtes tranquille, il la vrilla d'un regard envoûtant puis poursuivit son discourt, je me nomme Keih et en plus de vous agresser, ces petits hystériques, m'ont réveillés. Rien de plus désagréable...

Le vent se leva délicatement, relevant sa longue chevelure, la faisant battre dans l'espace et voilant par instants, son visage d'ange. Bien entendu Keih n'avait rien d'un ange...que se soit physique ou psychologique d'ailleurs. Mais c'était bel et bien l'impression qui se dégageait de lui.
Après une fine observation il remarqua un pansement sur le cou de la fille, rien de particulier, probablement de nature banale...pas comme sa marque à lui. Celle que l'autre...Violentix lui avait infligée. Il contracta sa mâchoire en repensant à elle et passa une main sur cette blessure d'une laideur presque artistique. Le jeune homme détourna même le visage sans s'en rendre compte, par instinct peut-être...oui par peur de voir sa réaction en apercevant sa peau déchirée au niveau de la nuque.

- Que diriez vous...d'aller...marcher un peu en ma compagnie.. ? Il avait chuchoté cette demande, désormais plus certain de rien quand à ses idées prochaines.
Revenir en haut Aller en bas
Nephtys A. Milanov
Allez, Gambate !
Allez, Gambate !
avatar

Mon n'Age ? : 23
I Was Born : 16/03/1994
Inscription : 27/06/2011
Féminin Messages : 111
Mes Humeurs : Huum .. affamée :D
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: -= Rencontre sucrée =- [PV Nephtys]   Jeu 7 Juil - 22:07

Les enfants .. De petits êtres adorables qui parfois se transforment en petits démons et vous font vivre un vrai cauchemar. Totalement encerclée, j'étais prisonnière de cinq bouts de chou aux visages adorables. Les avants-bras relevés vers ma poitrine et les mains repliées, je me mordillais la lèvre inférieure, tentant désespérément de trouver une issue, mais cette horde d'enfants ne semblait pas vouloir me laisser partir. Leurs petites mains s'agrippaient à mes vêtements me faisant légèrement grimacer. A vrai dire, cette situation était assez gênante pour moi. Tout d'abord, je n'avais absolument aucune expérience avec les enfants, je ne savais donc pas quoi faire pour qu'ils repartent jouer tranquillement. Ensuite, même si par chance je trouvais un plan qui m'aiderait à les manipuler, en quelque sorte, je doutais que celui-ci les fasse partir. Et pour finir, j'étais totalement inapte à me sortir de cette situation toute seule. Vous me direz que cela est stupide, qu'il suffit juste de faire un peu de chantage à ces enfants. Seulement, selon moi ces petits bouts de chou ne se laisseraient pas prendre au piège et alors, la situation serait plus grave encore ... Alors que je tournais la tête, une fois de plus, je vis un garçon brun vêtu d'une chemise noire et d'un jean s'approcher. J'esquissai alors un sourire, prenant un air suppliant. J'espérais vraiment que celui-ci puisse m'aider.

"Bonjour tout le monde !" dit-il en souriant, les mains dans les poches de son jean.

Suite à ces paroles, mon sourire se dissipa aussitôt, laissant place à .. une grimace ? En réalité, à l'entente de ces quelques mots, j'avais immédiatement froncé les sourcils et entrouvert la bouche afin de répliquer quelque chose. Cependant, j'étais restée figée comme cela, sans rien avoir à répondre à cet inconnu. Autant vous dire que j'espérais grandement que cela était une blague et qu'il allait m'aider. Je sentais déjà de la déception mêlée à un énervement soudain grandir en moi quant à l'idée que le jeune homme reste là, devant moi, avec son grand sourire et sa dégaine d'adolescent frimeur. D'un autre côté, voyant une demoiselle en détresse, il n'avait sûrement pas pu s'empêcher de jouer les supers héros. C'était .. stupide, vraiment. Mais je n'étais pas en mesure de le discréditer. C'est alors qu'il s'agenouilla, attirant l'attention des enfants qui cessèrent soudain de tirer sur mes vêtements avec leurs petites mains pour observer le nouveau venu, avec curiosité.

"Vous devriez laisser cette belle demoiselle...allez donc voir le monsieur qui vend des crêpes...dites lui que je vous en paye une chacun." leur dit-il avec un clin d’œil.

Alors là, je me sentais stupide, mais vraiment stupide. Et dire que j'y avais pensé. J'avais eu l'idée de leur faire du chantage mais n'avais pas osé, croyant qu'il ne se laisseraient pas piéger. Ayant perdu mon humanité, j'étais incapable de rougir, mais, en tant qu'humaine, mes petites pommettes roses auraient sûrement légèrement rougies. Je tentais donc de lui cacher mon malaise, espérant qu'il ne le devine pas. Ma grimace, en quelque sorte, avait laissé place à un sourire, un sourire forcé. Je n'avais aucune envie de le remercier, j'aurais pu faire de même ! D'un autre côté, je ne pouvais pas lui annoncer cela de cette façon .. Premièrement, il ne me croirait pas. Deuxièmement, il se mettrait sûrement à rire.

"Merci ..." me forçai-je alors à lui répondre.

L'inconnu se releva tandis que les enfants courraient vers le camion-crêperie afin de réclamer leur du. Je baissai alors les yeux vers mon haut, à présent froissé à divers endroits. Je passai mes mains sur tout ces plis laissés par les mains des bouts de chou en soupirant. Ce que cela pouvait être agaçant. Après avoir quelque peu arrangé mon haut, je relevai la tête vers le garçon. Visiblement, il n'avait pas quitté sa dégaine d'adolescent frimeur. Cela aussi, ce que ce pouvait être énervant. Ou peut-être étais-je juste remontée envers lui car il m'avait ridiculisée, en quelque sorte.

"J'ai un soucis sur les bras maintenant...mais au moins vous êtes tranquille" commença-t-il. "Je me nomme Keih et en plus de vous agresser, ces petits hystériques, m'ont réveillés. Rien de plus désagréable..." finit-il ensuite.

Un soucis sur les bras ? Que voulait-il dire par-là ? Je me demandais s'il ne leur avait pas menti en disant qu'il leur payait une crêpe à chacun ... Avait-il de l'argent au moins ? S'il n'en avait pas, je ne pourrais pas l'aider car je n'en avais pas non plus. Mais alors, nous serions tous les deux ennuyés. Cette idée me fit soupirer. J'aurais très bien pu me passer de ce garçon ...

"Comment ça un soucis sur les bras ? Et tu peux me tutoyer ..." commençai-je. "Je vois .. Dans ce cas tu n'as qu'à aller te recoucher avant qu'ils ne reviennent. Et, moi c'est Nephtys .. Nephtys Ariel Milanov. Appelle-moi comme tu veux, Nephtys ou Ariel, j'aime bien les deux .." finis-je alors.

Le vent se leva alors, faisant voler mes cheveux dans tous les sens. Je levai les yeux au ciel, attendant que celui-ci se calme un peu. Cependant, il ne semblait pas vouloir s'arrêter. Mon regard se reposa donc sur le garçon et je cru voir qu'il fixait mon cou à l'endroit de ma morsure, qui était recouverte d'un pansement. Instinctivement, je la recouvris de ma main, afin de la cacher. Lorsque cette rafale de vent se stoppa enfin, je soufflai sur les mèches de cheveux recouvrant mon visage afin de le dégager. Autant vous dire que, Keih comme moi, étions totalement décoiffés. Je ne pu m'empêcher d'éclater de rire en voyant la coupe qu'il avait à présent.

"Ah ah ah ! Vraiment pas mal la coupe !" déclarai-je entre deux éclats de rire.

Il me semblait que rire un peu m'avait ôté cet énervement que je ressentais précédemment à son égard. Et puis, cette colère était inutile .. Après tout, Keih m'avait aidé comme je le souhaitais. De plus, il n'avait pas l'air bien méchant.

"Que diriez vous...d'aller...marcher un peu en ma compagnie.. ?" me demanda-t-il ensuite, en chuchotant.

"Oui, je veux bien mais arrête de me vouvoyer." répondis-je en chuchotant également, un sourire au coin des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: -= Rencontre sucrée =- [PV Nephtys]   

Revenir en haut Aller en bas
 

-= Rencontre sucrée =- [PV Nephtys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Parc : Beautiful Flowers :: Creperie-