AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 1er Visite d'une ville inconnue pv Taikai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Taikai
Ouais, pas mal
Ouais, pas mal
avatar

Mon n'Age ? : 23
I Was Born : 15/09/1994
Inscription : 19/12/2009
Féminin Messages : 550
Ou Suis-Je ? : ♪ Dans ton ombre ♪
Mes Humeurs : Rebelles ♪
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: 1er Visite d'une ville inconnue pv Taikai   Ven 15 Juil - 14:41

Il s'assit à coté d'elle, son humeur joyeuse ne lui échappa pas non plus. Le nez en l'air il semblait voir quelque chose qu'elle ne vit pas alors elle se permit de l'observer un peu mieux, même si elle l'avait déjà vu, elle ne se lassait pas d'observer quelqu'un comme lui. Il dégageait un charme dont elle était sûre qu'il ne se rendait pas compte. A moins que ce ne soit elle qui ne s'attache à li et qui le voyait ainsi. En une journée? Elle n'y croyait pas. La jeune neko avait encore du mal à mettre un doigt sur ce qu'elle ressentait auprès de Kuruu. De l'inconscience? De l'amusement? De le bonne humeur? Peut-être un mélange de tout ça avec une pointe de nostalgie. C'était étrange de ce rapprocher de ce garçon et d'être aussi contradictoire en soit, pouvait-elle vraiment profiter de cette journée sans... Il sourit en caressant sont chien et elle perdit le fil de ses pensées. Ah oui... Elle déteste Kuruu après tout.

"Si tu veux bien de moi, alors fait ce que tu veux.
Et pour les bleu, c'est normal."


Si gentil, si protecteur. Elle détestait ça. Parce qu'elle n'avait jamais pu l'avoir avant, parce qu'elle rencontrait Kuruu au moment où elle voulait ne plus ressentir ce besoin d'être protégée. Pour tant de choses compliquées qui se perdirent dans un coin de sa tête. Les raisons pour lesquelles elle pouvait le détester étaient nombreuses, mais celles pour lesquelles elle l'aimait était tout aussi nombreuses. Parce qu'il était gentil, parce qu'il était protecteur... C'est contradictoire n'est-ce pas? Et c'est pour cela qu'elle se sentait légèrement perdue, ne le lâchant pas des yeux, elle se demandait sérieusement si elle voulait rester plus longtemps avec lui et son loup au risque d'être encore bien plus embrouillée, ou si elle le quittait là, maintenant, et resterait avec ses questions et sentiments idiots jusqu'à l'oublier... Ce qui allait sûrement prendre un peu de temps vu les sensations qu'il lui avait offert. Elle savait que seuls les enfants jouaient ainsi, c'était amusant de savoir qu'elle régressait vite en âge mental. Après tout, elle sautait sur toute les occasions pour vivre cette enfance qu'elle n'avait jamais vécue.

"Ne, Kuruu?"


Elle ne continua pas, mais ne lui laissa pas le temps de lui dire qu'il l'écoutait, ou une chose du genre, qu'elle le regarda avec un grand sourire et un regard pétillant. Non, elle n'était pas bonne pour l'asile, juste très lunatique et parfois se compliquait la vie pour pas grand chose, si elle appréciait, pourquoi ne pas se laisser emporter?

"Comment tu me trouve?"

La question piège typique qu'elle aimait poser. Sa réponse dépendra de sa décision à rester ou pas. Chevauchant le rebord, elle avait un pied dans l'eau et l'autre sur le pavé, sa queue battant l'air et les oreilles en avant, toute curieuse de la réponse qu'il donnerait.
Revenir en haut Aller en bas
Kuruu
Allez, Gambate !
Allez, Gambate !
avatar

Mon n'Age ? : 24
I Was Born : 13/02/1993
Inscription : 19/02/2011
Masculin Messages : 68
Ou Suis-Je ? : en haut, en bas et là bas
Mes Humeurs : So CraZy, InSane
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: 1er Visite d'une ville inconnue pv Taikai   Dim 17 Juil - 12:43

"Ne, Kuruu?"
"Comment tu me trouve?"


Kuruu avait tourné la tête vers elle,il froncé légèrement ses sourcil car il n'avais pas vraiment compris sa question, qu'est qu'elle entendait pas "comment tu me trouve?", de quoi voulait elle parler? S elle voulait savoir ce qu'il pensait d'elle, elle n'avait même pas besoin de se poser la question, elle devait avoir compris que Kuruu la trouvait sympathique, la preuve, elle savait déjà qu'il n'était pas des plus sociable, cela se voyait sur son visage, mais il rester tout de même avec, il venait de passer une après midi ensemble presque, plus de doute la dessus, même si cela l’embarrasser, il venait surement de trouver une personnes qu'il appréciait. Pour une fois, il n'avait l'impression de perdre son temps avec quelqu'un, au contraire, il avait appris bien des chose et il avait passé un bon moment.

Cependant, il ne savait pas comment lui répondre, sa personnalité la plus profonde se refuser à dire qu'elle l'aimait bien, ce n'était pas du tout son genre, ce n'était plus du tout son genre, il n'avait plus confiance en personnes, enfin, c'est ce qu'il pensait, il ne savait pas pourquoi mais en elle, il avait l'impression de pouvoir lui faire confiance, ils avaient vécu et subit les même chose, il en était sur, Taikai n'était pas très différente de lui en fin de compte.

Mais soudain, alors qu'il allait ouvrir la bouche pour lui dire ce qu'il pensait d'elle, il eu comme un tilt, et si la jeune Néko ne parlait pas de sa, si elle ne parler pas de ce que Kuruu pensait jusqu'à maintenant, si elle parlait d'elle même, de son physique, de ce, en générale, les garçons pensaient des filles, si elle ne lui demandait pas tout simplement s'il ne l'aimait pas comme tout les être normaux l'entendait.

Même s'il ne montrai jamais ses sentiment, ses émotion ou quoi que ce soit d'autre, pour une fois depuis bien des années, il restait bouche bée. Il ne savait pas quoi répondre, il allait dire "Non", mais pourtant, il n'arrivait pas à sortir ses mots de sa bouche. Kuruu était un garçon peu sociable mais intelligent et réfléchie, et pour une fois, il devait vraiment réfléchir, choisir ses mots, ou tout simplement devenir pour quelque instant un garçon de 18ans normal.

Comment trouvait il Taikai, très bonne question, pour l'instant, il l'avait observé mais pas regardé, il savait à quoi elle ressemblait, encore heureux, pourtant comment il la trouvait? Il la regarda alors, presque hésitant dans se geste, La jeune Néko elle le regardait, elle était assise un jambe sur le rebord de la fontaine et l'autre dans l'eau. Elle attendait sa réponse, presque impatiente, le sourire aux lèvre et lui, Kuruu, il était là, assis comme un idiot insociable et complètement stupide, sans se rendre vraiment compte qu'il avait de la chance, de la chance d'être la, elle aussi n'aimait pas vraiment les humains et pourtant, elle était quand même resté avec lui, c'était même elle qu'il l'avait abordé, si on pouvait dire sa comme sa.

Non, franchement, comment il trouvait Taikai, en temps qu'humain normal, oui, on pouvait dire qu'elle était belle et c'était une Néko, il n'en n'avait jamais vue et il trouvait sa assez drôle, ses oreille, sa queue qui se balançait gaiment, en faite c'était presque mignon, mais cela ne répondait pas à sa question, Il arrêta alors de réfléchir pour laisser parler son "instinct". Mais sa voix semblait quand même hésitante, et il devait rester celui qu'il était ou celui qu'il laissait paraitre.

"Pour dire vrai, je ne sais pas. Moi, je n'aime pas parler, je n'aime pas la compagnie, je n'aime pas les être humain et je n'aime pas que l'on trouble mon sommeil, alors toi, dit moi pourquoi j'aime te parler? Pourquoi j'aime ta compagnie? Et pourquoi tu est toujours la avec moi alors qu'à bien des reprises j'aurai pus partir ou te faire fuir.
Je ne peut pas te dire comment je te trouve alors que moi même je ne le sais pas, si peut être physiquement, je dirait que tu est attirante."

Combien d'année, 6? 8? 10ans qu'il n'avait pas parlé autant, qu'il n'avait pas sortit une phrase aussi longue, et tout autant d'année qu'il n'avais pas était aussi gêné, il ne savait pas ce qu'il lui arrivait, il n'avait qu'une envie, fuir, mais pourquoi, cette peur, ce n'était pas la peur de perdre la vie, la terreur d'être seul, il n'avait plus peur de sa. Non, maintenant, il avait peur de la perdre elle, Taikai, en une seul petite après midi, elle avait presque réussi à le changer.
Revenir en haut Aller en bas
Taikai
Ouais, pas mal
Ouais, pas mal
avatar

Mon n'Age ? : 23
I Was Born : 15/09/1994
Inscription : 19/12/2009
Féminin Messages : 550
Ou Suis-Je ? : ♪ Dans ton ombre ♪
Mes Humeurs : Rebelles ♪
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: 1er Visite d'une ville inconnue pv Taikai   Lun 18 Juil - 1:26

Il l'a regardait, indécis et elle n'aimait pas ça. Pour un demi chat comme elle, la réponse était vite trouvé, enfin bon, même si ça partie humaine trouvait des contres et des pour, même si c'était bien difficile de se mettre d'accord entre chat et humaine, elle avait quand même sa petite idée de ce qu'elle ressentait pour Kuruu. Elle le détestait, certes, mais n'était-ce pas parce qu'elle se refusait d'avouer qu'il était un ami?

Il ouvrit la bouche pour la refermer aussitôt. Hum... Apparemment il était en plein débat intérieur, et la neko se demanda si elle n'avait pas posé la question de trop, détournant son regard du garçon, elle le posa sur le loup et tendit une main pour le caresser, sa fourrure était douce, son autre main caressa sa propre queue de chat. Bien trop ébouriffée. Laissant Kuruu à sa conférence de pensées, elle commença à passer une main sur sa queue pour démêler les poils que l'eau avait collée.

"Pour dire vrai, je ne sais pas. Moi, je n'aime pas parler, je n'aime pas la compagnie, je n'aime pas les être humain et je n'aime pas que l'on trouble mon sommeil, alors toi, dit moi pourquoi j'aime te parler? Pourquoi j'aime ta compagnie? Et pourquoi tu est toujours la avec moi alors qu'à bien des reprises j'aurai pus partir ou te faire fuir.
Je ne peut pas te dire comment je te trouve alors que moi même je ne le sais pas, si peut être physiquement, je dirait que tu est attirante."


Au moins ça avait le mérite de faire comprendre à la neko qu'elle avait une influence positive sur lui. Elle n'avait pas besoin de ça, et son sourire amusé devint un sourire ironique. Allons donc, la réponse du garçon la satisfaisait autant qu'elle la contrariait, pourtant pas de mauvais poil, elle releva juste ce qui l'embêter grandement, parce qu'il avait précisé qu'il n'aimait ni la compagnie, ni l'être humain, c'était tout de même vexant qu'il ne comprenne pas qu'elle est tout de même à moitié humaine, alors ne pas aimer les humains c'est ne pas l'accepter en tant que demi humaine. Ensuite il n'aimait pas qu'on "trouble son sommeil"... zut ! Elle adore le faire au autre ! Attendez... Pourquoi ça la gêne tout d'un coup? Qu'il aime ou pas, elle recommencerait, ça c'est sûr.

" Pourquoi tu aime me parler? On se pose la même questions. Par contre, je n'aime pas ta compagnie, tu me fais trop réfléchir, et je n'apprécie que moyennement d'avoir les idées embrouillées..."

Elle garda le silence un court instant, le laissant s'énerver ou se vexer, rire ou n'importe quoi, elle ne faisait de toute façon pas vraiment gaffe à lui, trop occupée à comprendre sa dernière question et essayer de lui répondre avec ses propres sentiments. C'est vrai ça, pourquoi restaient-ils là, tout les deux? Rien ne les attachait ensemble, si ce n'est cet petite après-midi à ce découvrir, aucun souvenir à partager sauf cet instant perdu dans la fontaine. Pourquoi restait-elle là? Se levant elle lui tourna le dos, bien indécise à mettre fin à cette rencontre.

"Tu as raison de demander pourquoi, je sais pas moi non plus, et je n'ai franchement aucune envie de le savoir. Et pour le physique, c'est assez réciproque je te signale."

Peur? Peut-être, elle ne rentrait souvent jamais dans sa propre tête pour faire un point sur ses sentiments, quand elle avait perdu ceux qu'elle aimait, elle oubliait. Était-ce donc pour cela qu'elle ne voulait pas s'approcher trop de Kuruu? Parce qu'il n'était pas d'ici et qu'elle savait que peut-être en resterait-il pas dans cette ville. Alors lui aussi elle devra l'oublier pour ne pas se sentir abandonnée?

"Tu... Tu va rester combien de temps ici?"

Elle ne le regardait toujours pas, et elle hésitait entre entendre la réponse ou vite partir. son côté humain remporta la victoire et c'est légèrement tressaillante qu'elle attendait cette réponse, qui pourrait bien changer l'attitude de la neko.
Revenir en haut Aller en bas
Kuruu
Allez, Gambate !
Allez, Gambate !
avatar

Mon n'Age ? : 24
I Was Born : 13/02/1993
Inscription : 19/02/2011
Masculin Messages : 68
Ou Suis-Je ? : en haut, en bas et là bas
Mes Humeurs : So CraZy, InSane
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: 1er Visite d'une ville inconnue pv Taikai   Lun 18 Juil - 5:00

" Pourquoi tu aime me parler? On se pose la même questions. Par contre, je n'aime pas ta compagnie, tu me fais trop réfléchir, et je n'apprécie que moyennement d'avoir les idées embrouillées..."

Kuruu eu un bref sourire, ils étaient complètement à l'opposé mais en même temps, ils se ressemblaient tellement, lui aussi maintenant avait les idées embrouillées, il ne savait plus quoi penser de cette situation, qu'est ce qu'il devait faire, en temps normal il ce serait calmer mais la, il n'y arrivait plus, trop de question cogner dans sa tête, trop de chose nouvelle pour lui.
Cependant, ce qu'elle venait de lui dire l'intriguait, elle n'aimait pas sa compagnie et pourtant, elle était toujours la, il l'avait dit, à bien des moment ils auraient pus se séparer et ne pas à en arriver la, mais la jeune Neko était toujours la, et lui aussi, même si elle ne le supportait pas, il devait quand même y avoir quelque chose pour qu'elle soit toujours en sa compagnie.

"Tu as raison de demander pourquoi, je sais pas moi non plus, et je n'ai franchement aucune envie de le savoir. Et pour le physique, c'est assez réciproque je te signale."

Pour une fois Kuruu ne réussi pas à cacher son sourire, c'était un compliment, ou autre chose? Elle aussi le trouvait attirant finalement,mais elle aussi ne savait pas pourquoi elle était toujours en sa compagnie. Puis soudain, elle se leva après avoir brièvement caresser le loup de Kuruu, et elle lui tourna le dos, comme si elle allait partir en courant, sans prévenir,pourtant elle resta juste comme sa devant lui, mais sans le regarder, Kuruu lui, ne savait pas comment réagir, il ne devait pas se mentir à lui même, il ne voulait pas qu'elle parte, au contraire, ce moment avec elle était trop court, et il ne voulait pas que ce moment se termine comme cela.

"Tu... Tu va rester combien de temps ici?"

Tient, c'était étrange, elle semblait hésitante, elle semblait vouloir partir, elle ne le supportait pas, enfin c'est ce qu'elle disait mais pourtant, elle voulait savoir si comptait rester ici. Franchement, il n'en n'avait aucune idée, il n'avait ni amis, ni familles, ils étaient seul, lui et son loup, toujours seul depuis bien des années, il ne savait pas s'il voulait rester, au départ, il voulait juste parcourir le monde mais peut être qu'il pourrait rester ici, apparemment un lycée pour personnes au don surnaturelle était ouvert ici.
A son tour il se leva,mais lui ne tournât pas le dos à Taikai, il mis sa main dans sa poche pour finalement sortir quelque chose qu'il regarda un moment, des flashes, des souvenirs se rassemblait dans sa tête, lui enfant, son père, un cadeaux.

Finalement, il se décidât, doucement, il pris l'objet, il s'agissait en faite d'un collier, avec accrocher dessus un sifflet, pas un sifflet normal celui que seul les chien entendait, pas seulement eux, les loup aussi, avant, il ne savait pas siffler comme il fallait, maintenant il n'en n'avait plus besoin.
Doucement il le prit puis il le passa autour du cou de Taikai, c'était au cas ou.

"Ce n'est pas un objet précieux, il n'est pas très beaux, mais si un jour tu a besoin de quoi que se soit, de l'aide ou tout simplement pour me voir, utilise le.
Je compte rester un bon moment ici."


Kuruu ne le montrait pas, il faisait des effort pour rester calme, mais il était gêné, il ne faisait jamais sa, offrir un cadeaux à quelqu'un, il n'était pas précieux, à par pour lui, souvenir de famille, cadeaux d'un père à son fils, mais cela, elle ne le savait pas.
Cependant, il ne voulait pas la laisser partir, juste après avoir dit ses mots, il saisi doucement la main de Taikai, il devait quand même avouer, ce n'était pas désagréable et sa peau était douce.

"Dit moi, tu ne me supporte pas uniquement parce que je te fait trop réfléchir ou bien parce que je te fait peur."

Kuruu ne savait pas vraiment pourquoi il avait dit sa, c'était dans sa nature de faire peut aux personnes car il ne voulait pas s'approcher d'eux mais pour une fois, il ne voulait pas faire fuir une personnes qu'il venait de rencontrer, il ne voulait pas que Taikai s'enfuit de sa faute.
Revenir en haut Aller en bas
Taikai
Ouais, pas mal
Ouais, pas mal
avatar

Mon n'Age ? : 23
I Was Born : 15/09/1994
Inscription : 19/12/2009
Féminin Messages : 550
Ou Suis-Je ? : ♪ Dans ton ombre ♪
Mes Humeurs : Rebelles ♪
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: 1er Visite d'une ville inconnue pv Taikai   Lun 18 Juil - 6:04

Elle n'aimait pas attendre, c'était peut-être le seul défaut de son côté chat, parfois l'envie de connaître la réponse était assez pressant, comme un poisson cherchant de l'eau, elle cherchait un raison à tout cela. Kuruu, oui, il était attirant, elle aimait les choses belles, mais s'attacher à lui était contraire à toute ses règles, en quoi était-il différent des autres? Elle le sentis se lever et la jeune neko n'avait pas le courage de le regarder maintenant. Taikai n'esquissa aucun geste lorsqu'il lui glissa le collier autour du cou, d'abord surprise, elle caressa ensuite l'objet pour découvrir un sifflet, elle resta interdite, se demanda pourquoi il lui faisait un tel cadeau, un cadeau qui portait son odeur et celle du loup, c'était un peu sadique de lui offrir ça avant de donner sa réponse. La Neko fut pris d'un brusque tremblement sur tout son corps qui s'arrêta aussi vite qu'il avait commencé. Il partait? C'était pour cela qu'il lui offrait ça? C'était quand même peu pour tout ce qu'il lui avait offert juste avant.

"Ce n'est pas un objet précieux, il n'est pas très beaux, mais si un jour tu a besoin de quoi que se soit, de l'aide ou tout simplement pour me voir, utilise le.
Je compte rester un bon moment ici."


Elle se mordit les lèvres violemment pour pas dire une bêtise qu'elle pourrait regretter, baissant juste la tête pour qu'il voit pas son air indécis. Elle se sentait bien. Il lui avait donné un moyen de l'appeler si jamais elle voulait encore le voir, juste le voir. Elle adorait, qu'il ne soit pas très beau n'avait aucune importance, c'était le premier cadeau qu'on lui offrait comme ça, sans compter le saké et la nourriture, c'était hors catégorie. Sa main resta à serrer le collier, ne sachant pas comment comprendre ces sentiments en elle. Un peu contradictoire encore. La main de Kuruu saisit son poignet et elle se retourna vivement pour lui dire de lâcher.

"Dit moi, tu ne me supporte pas uniquement parce que je te fait trop réfléchir ou bien parce que je te fait peur."

A peine ses yeux croisèrent ceux de Kuruu qu'elle se sentit rougir et détourna le regard. Elle n'aimait pas, non elle n'aimait pas être aussi faible, avoir ces sentiments dérangeant. C'était une lutte intérieur. Elle avait beaucoup perdu, elle ne voulait pas de nouveau perdre quelqu'un. Kuruu n'était rien ! Un amusement d'après midi ! Une personne qui avait attisé sa curiosité ! Rien de plus ! ... Pourtant, même en disant ces mots, elle ne put que cacher son visage rouge dans sa main libre, ne cherchant même pas à libérer l'autre tenu par le garçon. elle avait beau regarder l'eau, rien ne pouvait la faire dévier de ses pensées. Agir comme une fille normale, elle n'aimait pas. Avoir des amis c'est avoir des faiblesses, avoir de la compassion, c'est aussi une faiblesse... Être curieuse est un bien vilain défaut ! Elle maugréa sur les situations où elle se fourrait toujours, mais ne répondit toujours pas à Kuruu. Les seules fois où elle avait laisser sa timidité et sa faiblesse ressortir c'était avec des amis qui c'étaient battu bec et ongles pour être avec elle. Un léger sourire lui échappa, elle les avait aimés puis perdu. C'était à cause de ça qu'elle ne pouvait se décider et répétait sans cesse les mêmes choses en elle, les même interrogations, des obstacle qu'elle pouvait oublier mais qui lui avait permit de survivre jusque là.

" Je ne te supporte pas... parce que... c'est vrai j'ai peur, et puis tu fait remonter un peu trop de chose à la surface... même si tu n'y est pour rien c'est..."

Elle retira sa main de son visage pour souffler un peu. Elle se prenait vraiment la tête pour peu de chose, si Suika avait été là, il lui aurait dit "Simple ma belle, ami ou ennemi, tu as que ça à savoir!"... Oui peut-être, mais elle ne pouvait pas mettre Kuruu chez les ennemis malgré qu'elle le déteste un peu, ni chez les amis... Pourquoi? Pour la simple raison qu'elle refusait tout court d'avoir de nouveaux amis.

"Dérangeant de se souvenir de tant de choses... Je ne veux pas que tu soit mon ami, je ne veux pas te perdre"


ça lui avait échappé, mais ça ne la dérangeait pas. Après tout, être fixée était le seule moyen de penser de nouveau très simplement, s'il la rassurait, seulement la rassurait un peu... Sa main revient sur le sifflet mais son regard ne retourna pas sur Kuruu, trop occupée à observer l'eau comme si c'était la chose la plus belle en ce monde, elle avait peur, vraiment peur d'être de nouveau toute seule maintenant qu'elle l'avait rencontré.
Revenir en haut Aller en bas
Kuruu
Allez, Gambate !
Allez, Gambate !
avatar

Mon n'Age ? : 24
I Was Born : 13/02/1993
Inscription : 19/02/2011
Masculin Messages : 68
Ou Suis-Je ? : en haut, en bas et là bas
Mes Humeurs : So CraZy, InSane
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: 1er Visite d'une ville inconnue pv Taikai   Lun 18 Juil - 6:47

Lors ce que Kuruu avait saisi son poignet elle se retournât d'un coup, par réflexe, surement parce qu'elle voulait qu'il le lâche pourtant, elle n'en fit rien, elle n'osait même pas le regarder dans les yeux, son visage était devenue rouge, mais lui, il ne comprenait pas, pourquoi était elle comme cela, et lui, pourquoi faisait il tout cela, en temps normal il l'aurait fait partir mais la bien au contraire il voulait qu'elle reste près de lui ou tout du moins qu'elle lui laisse une petite place quelque par en elle.

" Je ne te supporte pas... parce que... c'est vrai j'ai peur, et puis tu fait remonter un peu trop de chose à la surface... même si tu n'y est pour rien c'est..."


Kuruu venait de comprendre, elle aussi avait de mauvais souvenirs, ou des souvenirs triste et de sa faute, il remontait à la surface, pour qu'elle raison, il ne le savait pas, mais surement qu'elle avait perdu des être qui lui était chère. Comme pour Kuruu lors ce qu'il avait sortit le sifflet, il ne le sortait jamais mais il l'avais toujours sur lui, et le voir lui avait fait remonter un passé lointain, et irrécupérable.
Il vit alors que Taikai avait mis sa main devant son visage, comme pour se cacher, cacher son visage rouge à cause de le gêne qu'il lui causait surement et peut être pour autre chose mais qu'il n'arrivait pas à comprendre.

"Dérangeant de se souvenir de tant de choses... Je ne veux pas que tu soit mon ami, je ne veux pas te perdre"


Elle venait de finir sa phrase, mais il ne comprenait pas, elle ne voulait pas de lui comme ami parce qu'elle ne voulait pas le perdre, donc elle avait peur de le perdre donc elle l'appréciait surement, il ne comprenait rien. Quoi que si cela se trouve, elle faisait comme lui, rester loin des autres pour ne pas avoir la déception d'être trahis par l'un d'eux un jours ou l'autre, sur ce plan ils étaient pareille.

Il vit alors qu'elle touchait le sifflet qu'il venait de lui donner, comme si ce collier était déjà un souvenir lointain, alors que Kuruu était toujours là, en face d'elle. La jeune Néko n'osait toujours pas le regarder, elle préféré fixer son regard sur l'eau, comme si c'était quelque chose de magnifique, exceptionnel. Kuruu tenait toujours Taikai par la main, et il ne voulait pas la lâcher, comme si c'était cela qui l’empêchait de partir.

"Mais si je ne te quitte pas, et que je fait tout pour rester ici avec toi, alors tu ne me perdra pas."


Kuruu ne se comprenait plus lui même, pourquoi faisait il tout sa pour elle? Pourquoi voulait il rester près d'elle? Surement parce qu'elle n'était pas comme tout les autre, qu'ils étaient pareille ou parce qu'elle était attirante, ou peut être tout cela à la fois, franchement, pour une fois dans sa vie, il avait lui aussi, peur d'être seul.

Revenir en haut Aller en bas
Taikai
Ouais, pas mal
Ouais, pas mal
avatar

Mon n'Age ? : 23
I Was Born : 15/09/1994
Inscription : 19/12/2009
Féminin Messages : 550
Ou Suis-Je ? : ♪ Dans ton ombre ♪
Mes Humeurs : Rebelles ♪
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: 1er Visite d'une ville inconnue pv Taikai   Sam 23 Juil - 4:15

Il tenait toujours sa main, et elle ne se dégageait pas. Pourquoi était-elle craintif devant lui? Pourquoi être aussi faible? La neko ne pouvait se pardonner cet instant de faiblesse, et pourtant elle se sentait bien là, il la tenait toujours , donc il ne voulait pas qu'elle parte, n'est-ce pas? Ne devait-elle pas, là, maintenant, reprendre contenance et arrêter tout avant que ça aille trop loin?

"Mais si je ne te quitte pas, et que je fait tout pour rester ici avec toi, alors tu ne me perdra pas."

Elle leva les yeux vers lui et un éclair de colère passa dans son regard, elle sentait son hésitation, elle sentait sa sincérité dans ces paroles. Mais elle ne pouvait s'empêcher de s'énerver un peu, serrant un peu plus fort la main de Kuruu, la jeune neko s'approcha un peu plus du garçon, son cœur battait la chamade, mais rien dans son comportement de maintenant laisser voir qu'elle avait était faible deux seconde plus tôt. Elle toisait le garçon, ne voulant pas croire en ses paroles et pourtant elle voulait espérer en ces mots.

"Qui me dit que tu tiendras parole? Tu pourrait tout aussi bien dire ça, mais être, en fait, seulement attiré par moi physiquement !"

Elle garda ses yeux dans ceux de Kuruu, mais fut plus douce, son autre main caressa les lèvres du garçon comme si elles étaient fragiles, les comparant à de la soie, la jeune neko se recula vivement, comme si elle c'était pris un choc électrique, retirant également sa main de celle de Kuruu, elle croisa les bras sur sa poitrine, l'air boudeuse. Cette simple caresse lui avait rappelée quelqu'un d'autre, et c'était mauvais, très mauvais. Fuyant les yeux de Kuruu, elle se mit à jouer avec son bracelet d'argent, aussi gênée qu'une collégienne devant son premier amour.

"Oubli, s'il te plait..."

Ce n'était qu'un murmure mais elle ne douta pas une seule seconde que Kuruu l'avait entendu. Caresser les lèvres de quelqu'un était pour elle la même chose que si on lui caresser à l'arrière des oreilles, ça montrait que ça lui appartenait, à elle, rien qu'à elle. Étant possessive à souhait, elle l'avait fait beaucoup de fois, sur ses amis, sur ses amants... Mais alors pourquoi seul sur Kuruu les souvenirs revenaient comme du venin? Sûrement pour la même chose qu'elle hésitait à lui offrir son amitié. C'était trop rapide, ça marchait trop bien et cela voulait toujours dire que ça finirait mal.
Revenir en haut Aller en bas
Kuruu
Allez, Gambate !
Allez, Gambate !
avatar

Mon n'Age ? : 24
I Was Born : 13/02/1993
Inscription : 19/02/2011
Masculin Messages : 68
Ou Suis-Je ? : en haut, en bas et là bas
Mes Humeurs : So CraZy, InSane
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: 1er Visite d'une ville inconnue pv Taikai   Dim 24 Juil - 3:47

En entendant ses mots Taikai semblait énerver, elle le regarda droit dans les yeux, comme si sa gêne venait tout juste de disparaitre, pourtant elle tenait toujours sa main, la serrant un peu plus fort à chaque fois, pourtant, elle ne lui faisait pas mal, au contraire, cela le réchauffait doucement, la chaleur qu'elle dégageait, c'était une chose qu'il lui était inconnue comme tout ce qu'elle lui faisait ressentir depuis qu'il venait de la rencontrer.
Cependant elle semblait vraiment énervait, cela se voyait à son regard.

"Qui me dit que tu tiendras parole? Tu pourrait tout aussi bien dire ça, mais être, en fait, seulement attiré par moi physiquement !"

Après avoir dit cela, son visage, son regard envers lui semblait plus doux, si elle était énervait c'était sans doute à cause de lui, car elle ne devait pas avoir confiance en lui, ils venaient de se rencontrer, c'était normal qu'elle ne lu fasse pas confiance même si la Jeune Néko pouvait avoir confiance en lui.
Puis soudain, doucement, avec sa main de libre Taikai lui caressa délicatement les lèvre, c'était étrange mais pas désagréable, bien au contraire, mais pour une fois dans sa vie, il se sentit rougir, et il ne voulait pas le montrait, mais cette sensation douce, et délicate, il aurait voulu qu'elle continue mais d'un coup, comme sortant de ses pensé, elle se retournât d'un coup, en lâchant sa main, et lui tournant, le dos, elle croisât les bras comme une gamine à qui on venait de lui refuser quelque chose.

"Oubli, s'il te plait..."

Qu'il oublie quoi, les moment avec elle? Ce geste qu'elle venait de lui faire? dans tout les cas c'était impossible, pour lui, ces moment qu'il venait de passer avait beau être nouveaux et étrange pour lui c'était comme une nouvelle vie, comme si en s’enfuyant de où il était, tout son passé avait disparue pour laisser place à une page blanche.
En la voyant comme sa, quelque chose changeait en lui petit à petit, et il ne savait pas pourquoi, une chose était en train de naitre en lui, peut être ce que l'on appelle l'envie de vivre.

Mais cependant, sa phrase le faisait réfléchir, pourquoi voulait il rester, seulement parce qu'il la trouvait attirante, vue que leur caractère était parfois bien différent, c'était peut être cette différence qu'il l'attirait, en faite, il n'en n'avait aucune idée. Mais une chose était sur, il voulait rester ne au moins, un petit moment avec elle.

"Je ne veux pas oublier, je veux continuer, et avoir de nouveaux souvenir.
Avec toi."

Kuruu, malgré sa nature insociable et inexpressif se sentait assez gêner, ce qu'il lui disait, ce qu'il faisait, il n'avait pas l'impression d'être lui même, cela faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas ressentit cela, depuis sa plus tendre enfance, lors ce que ses parents faisait encore parti de ce monde,mais ses souvenir, ils étaient douloureux pour lui, se souvenir de tout ce qu'il avait perdu, de ce qu'il l'avait rendu comme sa.

"Je n'est aucune famille, je n'est nul par où aller, je ne compte pas partir."

Doucement, Kuruu se rapprocha de la Jeune Neko, puis il posa sa main sur son épaule, pour qu'elle se mette face à lui, puis rapprochant son visage d'elle, il lui sourit, elle pouvait en profitait, c'était tellement rare voir pratiquement inconcevable de le voir sourire, mais ce n'était pas impossible vue qu'il venait de le faire, il essayer de rester doux avec elle, pour ne pas l'effrayer ou pour ne pas la faire fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Taikai
Ouais, pas mal
Ouais, pas mal
avatar

Mon n'Age ? : 23
I Was Born : 15/09/1994
Inscription : 19/12/2009
Féminin Messages : 550
Ou Suis-Je ? : ♪ Dans ton ombre ♪
Mes Humeurs : Rebelles ♪
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: 1er Visite d'une ville inconnue pv Taikai   Mar 26 Juil - 8:26

Elle le sentait réfléchir, et pour une raison ou autres, elle se retourna pour observer les rues, les passants, comme s'ils étaient importants maintenant. Tous ces gens avaient une histoire, certes toutes différentes, mais une vie dont elle observait une infime partie. Un couple discret assis dans le café se tenait la main au-dessus de leurs cafés, un groupe de garçon à l'entrée d'une rue assez lugubre, de nuit et de jour. Qu'avaient ces gens qu'elle leur enviait? Peut-être leur semblant de paix. Ils n'avaient pas à être méfiant les uns envers les autres, ils n'avaient pas quelque chose en plus. Ils étaient normaux et avaient la paix. La jalousie est un vilain défaut, Taikai le savait, c'était même quelque chose de... mortel dans son monde a elle. Un monde que la plupart des gens présents dans cette ville n'en connaissait pas l’existence... Peut-être se déchaîner pour leur faire ouvrir les yeux? ça serait vraiment très marrant tous ces hurlements... ce sang...

"Je ne veux pas oublier, je veux continuer, et avoir de nouveaux souvenir.
Avec toi."


Oh... La jeune neko se mordit les lèvres. Elle ne se retourna pourtant pas, tremblant juste légèrement. En toute situation, être méfiante et sur ses gardes. Elle l'avait oublié en parlant avec Kuruu. Et maintenant qu'elle partait sur des délires sanglants, elle se rendait compte qu'elle n'avait pas été prudente du tout. S'attacher à quelqu'un cela voulait dire avoir une nouvelle faiblesse. Mais cela n'était pas important, Kuruu pouvait être un allié assez fort. Cependant, la chose la plus dérangeante était l'amitié en elle-même, Taikai ne savait plus vraiment ce que c'était, aussi se contenta-t-elle de continuer à observer les passants puis les pigeons présents qui roucoulaient entre eux.

"Je n'est aucune famille, je n'est nul par où aller, je ne compte pas partir."

Et avec douceur il la retourna pour lui sourire. Toute autres pensées la quittèrent. Plus besoin de faire la difficile, Kuruu avait en une après-midi réussit à se faire une place dans le cœur de la neko, même si elle avait horreur de ça, maintenant que cela était fait... Il fallait éviter que ça ne prenne trop de place. En le voyant aussi près d'elle, la neko sourit et posa ses lèvres un instant sur celle du garçon, puis se recula, franchement amusée. Pour un humain, un baiser représentait beaucoup... ou peu. Pour une mi-chat comme elle, cela voulait seulement dire qu'elle l'acceptait près d'elle, comme ami, comme compagnon ou simplement comme quelqu'un de proche.

"Bien Kuruu, puisque je veux également que tu ne partes pas, je suis rassurée avec ce que tu me dit... Du moment que tu tienne parole, je n'ai pas a m'inquiéter, n'est-ce pas?"

Elle rejoignit ses mains derrière son dos et se permit de balancer son corps d'avant en arrière comme une enfant qui patiente. Sa queue de chat lui permettait un équilibre en se balançant légèrement. La jeune neko baissa un instant les yeux pour réfléchir, puis le regarda de nouveau dans les yeux, rougissant légèrement.

"Je vais te quitter... Puisque tu m'as donné un moyen de t'appeler, on se reverras une nouvelle fois... On veux tout les deux plus de souvenirs avec l'autre, alors... Je me disais qu'un rendez-vous s'opposait..." Elle hésita un instant, puis rajouta d'un air espiègle "Bien entendu, comme je serais la seule a pouvoir tout planifier, tient toi prêt, je risque sûrement de t'appeler pendant que tu dors, j'adore le faire!"
Revenir en haut Aller en bas
Kuruu
Allez, Gambate !
Allez, Gambate !
avatar

Mon n'Age ? : 24
I Was Born : 13/02/1993
Inscription : 19/02/2011
Masculin Messages : 68
Ou Suis-Je ? : en haut, en bas et là bas
Mes Humeurs : So CraZy, InSane
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: 1er Visite d'une ville inconnue pv Taikai   Mer 27 Juil - 4:00

Soudain une chose que Kuruu n'avait jamais imaginé dans sa vie arrive, doucement la jeune Néko avait posé ses lèvres sur les sienne, ce fut assez rapide, mais pour lui c'était une chose qu'il ne connaissait pas, une chose qu'il n'avait jamais imaginé faire un jour, ou tout du moins qu'on le lui fasse. il ne la connaissait pas encore assez, c'était peut être quelque chose de banal pour elle ou alors c'était lui qui était vraiment à part dans ce monde.
Cette sensation, douce, chaude, ce n'était pas désagréable, bine au contraire, même peut être, il aurait voulu que cela dur plus longtemps, mais il n'allait pas la forcer non plus. Mais pourquoi l'avait elle embrassé comme sa, seul les personnes normalement amoureuse le faisait, lui, il ne savait pas s'il avait des sentiment, même s'il la trouvait attirante, plus maintenant qu'elle avait fait ce geste.

"Bien Kuruu, puisque je veux également que tu ne partes pas, je suis rassurée avec ce que tu me dit... Du moment que tu tienne parole, je n'ai pas a m'inquiéter, n'est-ce pas?"

Non elle n'avait pas à s’inquiéter, il resterait ici, ce n'était pas son but au départ, mais maintenant, il avait une accroche ici quelque chose ou plutôt quelqu'un auquel il était accroché. Mais il n'arrivait pas à lui parler, sa voix était comme bloquer, comme lui, il n'arrivait plus à bouger, il ne faisait que la regarder, en pensant, en réfléchissant trop rapidement, tout ce qui venait de se passer était nouveaux et impossible pour lui, il ne comprenait rien et il n'aimait pas sa.

Taikai c'était éloigné de lui, pourtant, elle avait toujours le sourire au lèvre, elle se balançait d'avant en arrière, sa queue suivait ses mouvement et ses oreille flottait dans le vent. Attirante, finalement, il pouvait tout simplement dire qu'elle était belle, mais il ne devait pas ce limiter à sa, avant il n'avait jamais trouvé quelqu'un de beau, pourquoi maintenant aurait il changé d'avis sur les autres?
Soudain il vit alors qu'elle baissa les yeux, rougissant légèrement puis le regardant de nouveaux dans les yeux, elle lui dit:

"Je vais te quitter... Puisque tu m'as donné un moyen de t'appeler, on se reverras une nouvelle fois... On veux tout les deux plus de souvenirs avec l'autre, alors... Je me disais qu'un rendez-vous s'opposait..."

"Bien entendu, comme je serais la seule a pouvoir tout planifier, tient toi prêt, je risque sûrement de t'appeler pendant que tu dors, j'adore le faire!"


Kuruu sourit de nouveaux, mais en se cachant légèrement, il n'aimait pas montrer ses sentiment, son vrai visage, c'était pour cela qu'il restait inexpressif. mais pourtant, il était content, elle voudrai le revoir c'était déjà sa. Il avait bien fait de lui donner ce sifflet c'était peut être le seul moyen de la revoir un jour, mais seul elle pourrait décider de quand et de où, elle n'avait qu'à sifflet et lui, il la retrouverait facilement, à l'odorat, c'était une Néko et sa, le loup pouvait le sentir assez facilement.
Kuruu n'était plus bloqué, il pouvait bouger de nouveaux, il s'avençat juste de deux pas vers elle puis il se courba légèrement devant elle, il était insociable mais pas impolis, et vue qu'il l'aimait bien.

" Je te remercie pour cette agréable après midi... si tu pars, maintenant je... Appelle moi vite."

Kuruu voulait commençait une phrase mais il l'avait arrêter, il ne savait même pas ce qu'il voulait dire, il se dirait alors à lui même que sa langue avait fourché. En se relevant, il la regarda un moment, il ne savait pas comment il pourrait lui dire en revoir, lui serrait la main, lui faire un signe ou bien ce qu'il venait de faire suffirait, peut être en lui rendant la pareille de ce qu'elle venait de lui faire, non, il devait enlever cette idée de sa tête, pour elle, c'était normal, enfin, c'est ce qu'il pensait, et puis, elle le prendrait surement très mal.
Revenir en haut Aller en bas
Taikai
Ouais, pas mal
Ouais, pas mal
avatar

Mon n'Age ? : 23
I Was Born : 15/09/1994
Inscription : 19/12/2009
Féminin Messages : 550
Ou Suis-Je ? : ♪ Dans ton ombre ♪
Mes Humeurs : Rebelles ♪
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: 1er Visite d'une ville inconnue pv Taikai   Dim 11 Déc - 22:05

Elle avait parfaitement ressentit son trouble et n'en était qu'amusée, les humains prenaient toujours les baisers pour quelque chose d'important, alors que parfois il n'en était rien. Quoi que dans son cas à elle c'était assez significatif quant au droit qu'elle lui accordait. Elle lui accordait sa confiance et le droit de rester près d'elle, chose que seuls certains élus avaient le droit de faire sans l'agacer. Oh elle ne se prenait pas pour une reine, mais sa méfiance et ses changements d'humeur pouvait faire que son ami d'hier devenait son ennemi du jour, et elle l'avait assez testé pour savoir que Kuruu resterait plus longtemps que la plupart de ses "amis".
Alors qu'elle finissait sa phrase, elle vit le sourire de Kuruu, assez discret mais inoubliable. C'était ce qui faisait le charme de ces personnes insociables, il suffisait de les faire sourire pour qu'on oublie un instant que quelques temps plus tôt elles étaient aussi inexpressifs qu'une statue de pierre. Il s'approcha d'elle et se courba légèrement, faisant hausser un sourcil à la jeune neko, elle ressentait pleinement l'affection qu'il ressentait pour elle, après tout les animaux n'ont aucun problème à savoir si leur maître les aime ou pas, alors pourquoi pas elle?

" Je te remercie pour cette agréable après midi... si tu pars, maintenant je... Appelle moi vite."


Elle sourit, dévoilant ses canines de chat, l'hésitation du garçon était touchante, mais la phrase qu'il avait laissé en suspens donnait milles possibilités à cette neko rêveuse. Enfin, c'était elle qui détenait le pouvoir de le ramener à elle. Taikai se mit à hésiter aussi, comment quitter ce nouvel ami? Peut-être simplement en lui disant au revoir et en partant comme si de rien était? En s'éloignant pas à pas? La réponse lui vint en temps que chat tout blanc qui passait comme une flèche en criant son nom dans un miaulement suraiguë, derrière lui se trouvait bien deux molosses assez conséquent. Soupirant devant ce chat attirant les ennuis, elle se courba légèrement devant Kuruu en un salut purement japonais.

"Eh bien, je vais y aller, prends soin de toi Kuruu, et p'tit loup"

En se redressant elle attrapa sa casquette et sa veste, enfila le tout, s'arrêta un instant devant Kuruu... Et sourit un cours instant, une dernière fois en passant une main dans la fourrure du loup du garçon, et se transforma en chat. C'était bien mieux ainsi. Sous sa forme féline elle se mit à courir droit vers cet abruti de Suika qui avait encore rameuté une meute de chiens. Elle ne lança aucun regard en arrière, et n'avait aucunement écouté Kuruu s'il lui avait dit au revoir, elle s'était contenté de disparaître dans l'ombre, un peu indécise sur le fait que ce soit la bonne manière de s'échapper de l'ambiance qui commençait à apparaître...
Revenir en haut Aller en bas
Kuruu
Allez, Gambate !
Allez, Gambate !
avatar

Mon n'Age ? : 24
I Was Born : 13/02/1993
Inscription : 19/02/2011
Masculin Messages : 68
Ou Suis-Je ? : en haut, en bas et là bas
Mes Humeurs : So CraZy, InSane
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: 1er Visite d'une ville inconnue pv Taikai   Lun 12 Déc - 5:33

Kuruu vit la jeune Néko sourire, cependant, la voir comme cela... il se sentait bizarre, il n'était pas comme d'habitude, comme si quelqu'un d'autre contrôlait son corps, il ne se reconnaissait plus, et pourtant, il était belle et bien la, en face de la Jeune Néko en train de lui parler, rien que sa, lui qui était insociable et froid. Mais si tout cela pouvait changer, si grâce à elle, il pouvait devenir quelqu'un de bien, un personne normal. Ce n'était surement qu'un rêve, mais rêver ne pouvait pas faire mal, tout du moins pas plus de ce qu'il ressentait habituellement.

D'un coup, alors qu'un blanc énorme venait de ce poser entre les deux jeunes gens, il vit que quelque chose attira l'attention de Taikai, ses oreilles était dresser sur sa tête, elle se retourna puis elle regarda quelque chose au loin, cette chose attira aussi l'attention de Kuruu, c'était un chat, un petit chat blanc, et derrière des chiens, des gros chiens noir. Apparemment c'était un amis de la Jeune Neko car celle ci semblait dépiter en le voyant arriver comme cela. Le regard de Kuruu ce posa alors de nouveaux sur Taikai, elle allait partir, il le voyait à son visage, en même temps, elle n'allait pas laisser son compagnons seul face à ce danger, et cela ne regarder en rien Kuruu, il ne devait donc pas intervenir.

"Eh bien, je vais y aller, prends soin de toi Kuruu, et p'tit loup"

Elle prit alors ses affaire qui était encore en train de sécher, puis elle les enfila rapidement, s’arrêtant quelque cour instant, juste le temps de caresser rapidement le loup et juste le temps pour qu'il puisse la voir sourire un dernière fois avant son départ.
Kuruu ne fit rien, il la regarda partir sous sa forme de chat noir au loin. Il n'avait pas bouger et son visage avait reprit son air habituel, froid et sans expression apparente. Peut être était-il triste, il ne savait pas, mais dans tout les cas, il attendrait avec impatience le son de son sifflet.

Qu'il fasse attention à lui? il ne faisait que sa depuis le début de son existence, il était bien obliger, car il était seul, il veillait sur son loup comme lui veillait sur Kuruu, un compagnon de voyage, un frère, ils étaient deux, mais pour Kuruu, maintenant, il se demandait si la compagnie d'humain ne lui manquait pas un peu.
Il n'avait plus rien à faire ici, il garderai cette endroit, cette fontaine en mémoire et il reviendrai ici, mais pour l'instant, il devait trouver un endroit ou loger pendant quelque temps. une promesse était une promesse, il resterait ici.
D'un coup, le corps du jeune homme et du loup disparue laissant seulement derrière eu un courant d'air glacial.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1er Visite d'une ville inconnue pv Taikai   

Revenir en haut Aller en bas
 

1er Visite d'une ville inconnue pv Taikai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Rues : Sunshine Today-