AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le nouveau vice-président...[PV: Yuyu, Iruka ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masataka Iteki
I'м α ßεsт, I Hανε α Pøωεя
I'м α ßεsт, I Hανε α Pøωεя
avatar

Mon n'Age ? : 25
I Was Born : 27/03/1992
Inscription : 18/12/2009
Masculin Messages : 1402
Ou Suis-Je ? : Dans un lieu mystérieux dont tu ne sauras rien...
Mes Humeurs : Changeante
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Le nouveau vice-président...[PV: Yuyu, Iruka ]   Sam 29 Jan - 14:14

Une nouvelle journée s'annoncer dans la grande ville de Kyoto, le soleil commencer a peine a se lever, que les gens commencer déjà a reprendre leur activité quel soit d'ordre de l'emploie ou d'autre occupation. A Kyoto du début de la journée jusqu'à la nuit tombé démontre un grand dynamisme commun aux grandes villes que se soit en Europe ou au Japon les centres de forte activité répondent aux même critère forte population, haut niveau de dynamisme etc etc... Au aurore les gens partent travailler tandis que les étudiants vont révisé dans leur établissement respectif afin de préparé leur avenir. La journée annoncer un climat frais, mais néanmoins pas désagréable pas de quoi en faire un plat mise a part pour les gens assez frileux a qui ça pourrait posé plus de problème. Notre jeune adolescent dormait encore dans sont grand lit deux place... Un lit malheureusement se matin bien vide, bien trop pour lui même si étant endormit cela ne lui posé pas un gros problème il aurait préférer dormir contre la personne qu'il aime au chaud que seul sous deux couverture... Celui-ci dormait paisiblement visiblement au vu de l'état lamentable de la chambre il avait fais une petite soirée devant la console... Bah quoi même a lui parfois ça lui arrive d'être un peu irresponsable on ne peut pas toujours resté droit parfois il faut savoir se faire plaisir et casser la routine... La chambre un peu en bordel et la télé allumer ne l'empêcher pourtant pas dormir vu qu'il dormait actuellement comme un gamin qui aurait besoin de sa maman pour le réveillé... Lui est le réveil une longue histoire quand il se couche trop tard il pourrait dormir peu mais ayant envie de dormir beaucoup il ne comptait pas se réveiller tout de suite... Pourtant un petit objet maudit, a croire que pour le jeune homme cette chose aurait était créer par l'incarnation du mal elle même cet objet nommé réveil vint a sonner de quoi bien vous perforer les oreilles de si bon matin...

* La ferme....... Mais ta gueule !........... Putain fais chier !!! *

Et spaff dans le mur, le joli réveil... Si vous connaissait la blague de paff le chien ou celle de flip flap la girafe vous adorerais l'histoire de spaff le réveil... A croire que c'est une tradition chez Masataka s'énervé sur le réveil le matin... Au moins il ne fera plus de bruit mais s'étant énervé le jeune homme était maintenant bien réveiller... Un partout dirons nous égalité parfaite entre Masa et son réveil... Bref... En s'étirant doucement tout en baillant un peu il se frotta les yeux pour admirait la chambre en bordel sur le coup la flemme s'installa il n'avais pas envie de ranger tout cela mais en plus il se devait d'aller a la Gakuen Himitsu pour un évènement particulier l'arriver d'un nouveau vice-président nouveau venu dans cette fameuse team connu et apprécier de la majorité des élèves limites des stars pour les autres étudiant malgré que notre adolescent sans fiche... Enfin un peu disons que ça faisait du bien a son ego quand même mais.... Bref on zappe l'affaire ! D'habitude la maison et propre mais pour une fois il y aura exception... En se levant de son lit il se dirigea vers la salle de bain afin de se nettoyer un peu tout en soupirant voyant sont pauvre lit tout vide... Quel tristesse de ne pas voir la chevelure de cette qu'il aime et de pouvoir la provoquer de si bon matin ou de la voir de mauvaise humeur ou péter un câble pour rien de si bonne heure... Une ambiance soi sensuel et douce sois explosive... C'était toujours mieux qu'une ambiance vide... Elle lui manque un peu parfois vraiment amoureux ce Masataka lui qui n'est pas douer et a qui sa n'arrive pas souvent comme quoi... Malgré sont passé et certaine chose la vie nous réserve parfois de drôle de surprise... Vous aurait d'ailleurs pu constaté qu'au réveil Masataka étant énervé peut se montré très... Poli hein...

* Sa fait du bien...*

Sentir cette eau chaude et délicieuse coulait sur son corps le mettait directement de meilleur humeur pour lui cette sensation et un luxe... Quoique ça pourrait être mieux, mais secouant rapidement la tête il ne devait pas avoir de mauvaise pensée maintenant il se devait de résisté de temps a autre a la tentation même si cela s'avéré très difficile en effet... Profitant de cette eau chaude et délicieuse durant quelque minute il prit la flacon de gel douche afin dans mettre dans sa main et de commencer a se laver doucement... Beaucoup utilise des gants de toilette lui il utilise ses mains beaucoup dise que les gants de toilettes c'est plus hygiénique lui... Il s'en fous... Un détail qui sert a rien ? Oui c'est vrai mais bon on fait avec non ? Une fois qu'il eut fini il appuya sur le bouton de la douche afin de se rincer tout beau tout propre et des pensée clair... ou presque il ne lui resté plus cas déjeuner pour ainsi partir a la Gakuen Himitsu...

* Bon... Les clefs okay... Les dossiers okay... Tout et prêt c'est bon j'ai rien oublier...*

Tout était parfait il put donc après sont déjeuné ouvrir la porte chez lui et la refermé pour se diriger alors vers la prestigieuse Gakuen Himitsu, sur la route en marchant tranquillement il s'arrêta a un petit magasin spécialisé dans les confisserie afin d'acheter quelque sucette pour sa croqueuse de sucette préférer qu'il verra obligatoirement aujourd'hui pour son plus grand plaisir et quelque barre de nougat pour son plaisir a lui. Se dirigeant parmi la grande masse de gens qui peuplent les rues de Kyoto de si bon matin il ne les regardé pas a vrai dire il s'en foutais toujours aussi froid et peu attentif aux autres d'apparence sauf s'il auraient besoin d'un coup de main, mais se ne fut pas le cas il arriva au lycée sans encombre rien... Hormis peut-être se temps frais qui le faisait craindre un peu pour sa frileuse de copine... Un petit câlin peut-être... Pas trop son truc mais pour elle on verra bien sa ne le dérangera absolument pas... Une fois entrée il parti alors en direction de la salle du conseil des étudiant une salle petite mais propre qu'il du aménagé lui même étant donnait que personne d'autre que lui n'eut le courage de bouger ses fesses pour le faire comme quoi parfois c'est ça le rôle d'un président... Arriver dans la salle il posa les dossiers sur la table ou sur chacun il y avait les noms des candidats retenu, il savait qu'aujourd'hui aller se présenté celui qui fut retenu, chaqu'un de membre du conseil on choisit leur favoris celui qui leur semble le plus apte a se poste puis Kaname dut surement trancher la question a savoir si se sera la personne qui avait le soutien de Masataka d'ailleurs qui avait bien pu choisir Yumi il le lui demandera surement un peu après... En prévision un petite présentation du conseil de se qu'il font de leur rôle un peu de discussion plus ample connaissance sans aller trop loin etc... etc ... Un petit planning , mais n'ayant pas cours se n'était pas trop dérangeant...

* Je m'ennuie... *

Appuyer sur le dossier de sa chaise le jeune adolescent attendit un l'arriver des deux autres ça fameuse secrétaire et le membre retenu qui sera le seul a venir sur place, mais étant de nature assez impatiente ça reste assez difficile d'attendre soudain il ressentit une présence arrivait surement Yumi... D'un coup se fut le déclic... Lui faire une surprise la surprendre alors qu'il tirait la gueule a patienté sur ça chaise il repris comme des couleurs d'un coup. En se levant il ouvrit la porte et se cacha derrière l'arriver de ses fameux bruit de pas alors que la jeune fille ne se doutais surement de rien haha... Quel belle surprise qu'est-ce que se sentiment étrange et incalifiable nommé amour pouvait nous faire faire parfois... vraiment étonnant...En l'entendant passer il sortit de sa cachette d'un coup pour les saisir par les bras la plaquer aux murs et l'embrasser directement sans prévenir pour ensuite lui dire un petit

-" Surprise !!! "

De quoi la surprendre l'embarrasser ou la faire gueuler de si bon matin juste se qui lui manquer... Sa dose de Yuyu... N'hésitant pas après ça a l'embrasser a nouveau sans se gêner mais sans trop la forcer non plus se qui serait surprenant d'un geste de la main en lâchant l'une des mains de la jeune fille il ferma la porte...

-" Il reste dix minute avant que le nouveau arrive je veut en profité un peu avec toi avant qu'il ne vienne..."

Elle devait comprendre pourquoi il disait cela ne leur avait-on pas une fois reprocher de s'embrasser durant la réunion ? Il ne comptait plus le refaire et désirait donc en profitait sachant que théoriquement il ne pourra plus le faire durant un petit moment pendant la présentation au nouveau de quoi être gênant l'embarrasser comme lui faire plaisir une fois le nouveau arrivait il compte bien ne pas se faire voir et se téléporté vite fais a son siège pour le recevoir comme il se doit... Quel cachottier se président mais rassurer vous sa secrétaire n'est pas mieux vu leur rôle... de quoi donnait de sale pensée je vous assure.... Comment cette journée aller t-elle se passer ? Qui allait arrivait ? Le mystére restait entier !

______________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Yumi
Qυεεиiε Cяøqυευsε dε Sυcεттεs
Qυεεиiε Cяøqυευsε dε Sυcεттεs ♥
avatar

Mon n'Age ? : 24
I Was Born : 02/09/1993
Inscription : 01/10/2009
Féminin Messages : 15199
Ou Suis-Je ? : Au Pays des Sucreries
Mes Humeurs : Absente mais Présence haha
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: Le nouveau vice-président...[PV: Yuyu, Iruka ]   Sam 29 Jan - 20:32

« L'Heure de la Rencontre a Sonné ... »

Cela faisait plusieurs fois que le Conseil des Étudiants avait changé. Rah, mais Kaname ne savait il pas prendre une décision fixe ? Passons ... La journée s'avérait ... Bien rayonnante, le soleil était déjà présent malgré l'heure qui s'affichait sur le réveil de la jeune fille, 6h30 ... Quelle joie de se lever dans une heure pareille, Yumi n'était pas qualifiée comme une personne restant dans son lit jusqu'à 15h, oh ça non déjà rester dans son lit deviendrait lassant mais de plus elle louperait son petit dej et son déjeuner, on pourrait la croire pour quelqu'un de très " carré " mais à vrai dire appréciant manger et n'aimant pas louper certaines choses du quotidien, il se doit qu'elle respecte au moins ce qu'elle s'était fixée. Le sommeil reste néanmoins important et même une source de bien-être mais maximum celle-ci se réveillera dans les 9-10h, pas plus. C'était un jour exceptionnel, Yumi n'avait pas cours et comme il se doit de guider les nouveaux, elle était convoquée dans la salle du Conseil sans accord ni avis, enfin bon au moins tant que ça lui permettait de ne pas faire cours, c'était ok mais quand même ... N'était-ce pas au Président lui-même de faire cela ? Masataka ... Iteki. Rien qu'à cela Yumi en souriant pendant son sommeil, pourquoi ? Rêvait-elle qu'il se faisait dominer ? Oh wii ! Bref ... Comme toujours, son réveil se mit à sonner à 6h20 alors qu'elle avait dit 6h30, il y avait tout de même 10 minutes de décalage mais cela était pour une bonne raison ... Se connaissant elle aurait un peu la flemme de se lever et resterait bien encore quelques minutes d'où le fait qu'elle avait fait cela donc le joli son de l'alarme se déclencha et Yumi alors mit un de ses oreilles sur le réveil qui se coucha immédiatement sur l'endroit où il était posé donc son chevet à côté. Elle ne l'avait ni balancé ni cassé, quel exploit pour une fois ! Enfin bref. 6h30, il était temps pour elle de se lever et de faire sa toilette tranquillement sans se précipiter, quoi que elle n'aimait pas être en retard mais se connaissant, on supprime le maquillage et tralala, on supprime les je sais pas combien de minutes pour se trouver des fringues et on supprime le matage de son corps devant un miroir, on voit bien qu'elle avait largement plus de temps que les autres minettes de son âge, bref. En petite chemise et culotte, celle-ci alors se frotta doucement un de ses yeux, une habitude mauvaise ou non pour ensuite se redresser et s'étirer, les bras vers le plafond tout en bayant un bon moment sans la main devant la bouche, et oui politesse et Yumi c'était de l'histoire ancienne et puis elle pouvait se le permettre en étant seule. Après avoir fait cela, encore un peu sonnée, elle enfila ses pantoufles au pied de son lit, telle une Princesse surement si on la voyait ainsi pour ensuite marcher d'un air encore ailleurs, bien évidemment le réveil était toujours difficile au début, vers la salle de bain où comme il fallait s'y attendre, elle se prit la porte doucement.

* BAM !! *

Enfin doucement ... Peut-être pas en faite. Passons, en se frottant son front d'un mouvement rapide et embêté, oui, ça l'avait bien sûr énervé de se prendre encore cette foutue porte de ... Enfin bon, évitons de montrer encore une fois la magnifique façon de parler de Yumi. Une fois dans la pièce, et hop on fait voler le peu de vêtement par terre pour filer sous la douche ne pouvant pas résister à la tentation ... D'allumer sa radio ! Bref ... La musique est un bon moyen pour elle de se motiver, mettait là dans un endroit et demandait lui de faire quelque chose, elle aura plus de volonté si elle était accompagnée avec une musique mouvementée. La douche lui permettait aussi de se réveiller, sentir l'eau coulait sur son visage, descendant le long de son corps pour disparaître lentement, c'était le pied. Après 15 minutes de nettoyage, shampoing, gel douche, rinçage, mince truc enfin bref, elle sortit ensuite en tirant le rideau pour venir à se sécher sa longue chevelure violette avec une serviette puis l'enrouler avec et une autre pour son corps qu'elle cacha ensuite avec cette même serviette. Deux serviettes oui, une habitude aussi et comme on dit, il était difficile de changer cela. La brosse à dent dans la main, le dentifrice dans l'autre, elle débuta son brossage tout en laissant la musique défilée. Oui, il y a un point assez étrange, Yumi était seule dans sa chambre d'internat, elle n'était pas en compagnie de quelqu'un alors qu'il y avait comme n'importe quelle chambre, quatre lits mais d'où le sien était différent des autres étant têtue, elle devait avoir son bon lit double, après tout elle le méritait puisqu'elle avait été aussi importante que Kaname pour la construction de la Gakuen Himitsu, évitons e jeter des roses et passons. Le brossage fini en 3 minutes, elle partit donc dans la pièce principale pour frotter doucement sa serviette sur ses cheveux tout en venant alors avec son autre main à venir ouvrir sa " caverne d'Alibaba " avec ses vêtements, non ce n'était pas cela qui caractériser cette appelation, mais plutôt ce qui se trouver un peu plus haut, à l'étage au dessus, ses magnifique sucreries avec ses délicieuses sucettes, alors ça, c'est une chose à ne pas oublier, c'était comme sa drogue enfin c'est mieux d'être droguer de sucettes que de cigarettes ? Et en plus ça rime, parfait. Poursuivons. Mettant son uniforme de l'Académie, Yumi en avait choisis un, oui elle en possédait plusieurs, de différents styles, de différentes couleurs, il était permis de s'habiller avec ce qu'on voulait tant qu'il y avait le symbole gravé sur l'uniforme de la Gakuen Himitsu mais aussi une tenue correcte, sauf que ... Là était le problème, Yumi ne faisait pas partie des personnes qualifiées ainsi.

- " Aller ... Le temps passe et faut que j'y sois à et quart. "

En soupirant légèrement, non pas qu'elle se plaignait juste fait comme ça, elle enleva sa serviette autour de son corps pour venir à y mettre ses sous-vêtements puis son uniforme de couleur assez sombre mais qu'est ce qu'elle aimait, une couleur spéciale pour le Conseil des Étudiants ne savez-vous pas qu'ils étaient remarqués par la différence de vêtements ? Et bien maintenant, vous le savez. Tout était mis nickel quoi que ... Sa chemise était déboutonnée légèrement faisant apercevoir déjà une partie volumineuse de son corps, un bandeau rouge était située au niveau haut de son bras droit, un signe qui montrer qu'elle faisait partie de ce fameux Conseil, enfin ce n'était pas obligatoire, Yumi trouvait cela " classe ", les manches retroussées, la jupe bien mise, les chaussettes aussi et chaussures de même, elle était presque " correctement " habillée m'enfin bon, c'était Yumi quoi. Le sac déjà tout prêt à la veille, malgré les apparences, Yumi est une personne très organisée, elle savait gérer son temps ainsi que ses documents, ce qu'elle devait faire et tout le pacotille. Il suffisait pour elle de prendre une languette de son sac pour venir à vérifier vite fait si elle avait son portable, ses clefs et ses documents puis la trousse bien évidemment. Tout y était, plus qu'à aller rejoindre la salle où normalement il devrait y avoir ce nouveau Vice-Président du nom de ...

- " Iruka Seishi "


Pourquoi savait-elle cela ? Tout simplement, parce que la demoiselle avait eut l'occasion d'avoir un avant goût de ce fameux personnage, ou du moins personnalité plutôt, elle l'avait rencontré, il y a peu de temps de cela ... Même récemment. C'est une personne totalement opposée de ce qu'elle pouvait imaginer, il n'était ni strict, ni sévère, ni chieur et oui, il était le genre de personne " enfantine " par son physique, naïf et gentil mais bon elle avait appris qu'il pouvait être plus malin qu'elle ne le pensait, intéressant oui. Se dirigeant vers la salle où elle devait y aller, il fallait bien évidemment descendre ses quatre étages puisque l'internat des filles étaient tout en haut de l'établissement, super ... Pour une fois, elle ne voulu se téléporter, du moins, pas pour une fois. Il n'y avait pas un bruit, pas un mouvement, pas une présence ... L'endroit était comme désert, silencieux, inquiétant ... Cela ne faisait ni chaud ni froid pour Yumi, oui, ça casse un peu l'ambiance certes, mais bon faut être honnête dans la vie. Dans les couloirs, la jeune fille marche d'un pas à la fois naturelle mais déterminée, elle devait se montrer " droite " envers ce garçon comme envers les autres qui prochainement elle rencontrera par la suite le reste du Conseil, malgré qu'elle ne soit pas le meilleur exemple de l'Académie, elle avait tout de même le titre de Secrétaire et il se devait d'accomplir ce qu'elle devait faire, Yumi est certes arrogante et rebelle, elle restait tout de même respectable sur des points fondamentaux, quoi que ... Le Niveau de politesse n'y était pas. Arriver maintenant devant la porte, Yumi soupira sachant qu'il n'y aurait personne puisqu'elle fut en avance de 15 minutes ne voulant pas rester dans sa chambre à rien faire. En fermant les yeux tout en tournant la poignée de la porte, elle pénétra enfin dans la pièce pour entendre quelqu'un limite lui hurler dessus tout en la faisant rapidement réagir sachant à qui appartenait cette voix pour sentir cette personne se précipiter sur elle tout en lui faisant ouvrir d'un coup ses yeux montrant la couleur identique que ses cheveux, une couleur à la fois inhabituelle mais si envoûtante ... En serrant son poing comme si elle avait ressentit une envie de meurtre, elle referma à nouveau ses yeux d'un air énervé par cette surprise, c'était la Cerise sur le Gâteau, là il l'avait chauffé à bloc, du moins ... Façon de parler bien sûr.

- " Masataka ... Je vais te ... "


C'était plutôt amusante comme scène à voir, elle était certes énervée mais d'un côté, Masataka devait savoir qu'elle n'avait pas réellement envie de le tuer, quoi que ... L'étrangler un peu pourquoi pas mais tout de même, elle n'était pas si cruelle que cela. A peine qu'elle eut finir sa phrase, elle sentit qu'il l'embrassa sans rien lui avoir demander ce qui avait eut l'impact d'encore plus la surprendre, alors elle qui se rappeler qu'il n'aimait pas faire cela en plein " travail " quoi que ... Il n'y avait personne et le connaissant il appréciait ce contact direct entres eux deux alors ce n'était peut-être pas si surprenant que cela, même plutôt agréable ... Très agréable oui. Par la douceur de ses lèvres et le goût sucré exquise et savoureuse, la demoiselle se faisait faire par ce baiser matinale qu'elle accompagna afin de lui montrer qu'elle appréciait ce geste de sa part. Rah lala ... Le duo de choc, comment avaient-ils fini par devenir un joli couple ? Surement le Destin, quoi que ... Yumi n'y croyait pas totalement, après tout, on dit que l'on est Maître de notre Destinée donc voilà quoi. " Il reste dix minutes avant que le nouveau arrive, je veux en profiter un peu avec toi avant qu'il ne vienne...". C'était les paroles que venait de lui dire son bien-aimé après leur échange, que cela pouvait donner de sacrées pensées oui, de plus la réputation d'un Président et d'une Secrétaire, au Diable le contexte érotique et torride, mais passons. Que cela lui faisait sourire, bizarrement, Yumi voulait le voir un peu réagir, lui faire perdre le contrôle de son corps, quelle sadique, quelle tortionnaire, oui une petite peste de vouloir lui faire subir cela mais la tentation était si grande qu'elle-même ne pouvait pas se retenir de faire cela. En venant à lui montrer son accord avec ce qu'il avait dit par un sourire à la fois diabolique et angélique, elle vint alors à mettre une main sur le torse du jeune homme afin de s'avancer vers lui tout en le faisant reculer par la suite pour le faire assoir sur une chaise, sa chaise oui, là où devaient être poser les jolies fesses de son amour. En s'installant sur lui sans rien dire, elle vint alors à l'embrasser à nouveau tout en y mettant sa main dans ses cheveux pouvant sentir encore entres ses doigts la fraîcheur de la sortie de douche de ce matin, elle savait qu'il prenait sa douche la matinée tout comme elle et cette preuve ne faisait que d'en conclure. En jouant avec la délicieuse langue de son partenaire, elle vint à l'embrasser sur le front, sur le haut de son œil, sur sa joue pour venir à lui lécher doucement le bout de son nez, à nouveau ses lèvres détachant doucement sa joli cravate ainsi que quelques boutons de son chemisier pour venir à lui lécher délicatement son torse sentant la chaleur de son corps, que cela était sensuel oui. En relevant sa tête, Yumi regarda son bien-aimé dans les yeux.

- " Alors ... Monsieur le Président veut en voir plus ? "

Coquine oui ! Elle faisait réellement tout pour lui faire provoquer un petit quelque chose surtout en sachant qu'en l'embrassant, cela faisait parfaitement l'affaire, haha. Passons, en venant à s'abaisser à nouveau vers lui, elle vint alors à tenir son cou avec son autre main tout en le léchant doucement, comme si elle viendrait à être tenter de lui sucer son sang quoi que là, elle était plutôt tentée de ... Lui faire un suçon, sa marque " maudite " lui montrant qu'il était sa Propriété. Venant à lui mordiller doucement sa peau, elle faisait cela très lentement de sorte à faire monter encore plus la tension, Yumi est certes une personne très impatiente, mais très malgré tout sachant qu'il l'était aussi, elle lui faisait ressentir la sensation désagréable de tout de suite lui faire cette délicieuse marque mais comme on dit, toutes bonnes choses à une fin et Yumi entendit alors la porte toquer puis s'ouvrir doucement en la faisant donc s'arrêter pour tourner la tête vers la personne qui entrera enfin dans cette pièce. Il était arrivé, dommage, le temps intime entres Masataka et Yumi s'était écoulé mais la partie allait maintenant commencer, il était tant pour ce petit Iruka, de défier le Président et la Secrétaire du Conseil ... L'Heure de la Rencontre a Sonné ...

______________________________________



Dernière édition par Yumi le Sam 5 Fév - 21:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Iruka Seishi
Gossip Gaku's Powaa
Gossip Gaku's Powaa
avatar

Mon n'Age ? : 24
I Was Born : 12/07/1993
Inscription : 16/09/2010
Masculin Messages : 1096
Ou Suis-Je ? : Quelque part.
Mes Humeurs : Fatigué.
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: Le nouveau vice-président...[PV: Yuyu, Iruka ]   Sam 29 Jan - 22:19

Ah...quelle soirée...
Cela faisait presque quelque jours, quatre ou cinq pour être précis que j'avais rencontré cette fille. Et il faut avouer quelle m'a plus ou moins marqué...enfin façon de parler. Quoi que...Instinctivement, je me toucha la nuque là où était censé se trouver la marque de ma morsure...Mais...Je me rappela aussi de ce garçon...Masataka. Celui-ci m'avait montré des choses ma foi intéressante sur nos pouvoir communs. Mais il m'avait aussi guéris de cette morsure la faisant disparaître...moi qui voulais la garder histoire de pouvoir penser à elle encore un peu...Enfin c'était le cas, je me rappel encore son doux visage, ses cheveux flottant dans le vent, ces cheveux et ses yeux violet telle une améthyste de la plus grande valeur....
Je soupira doucement ne pensant plus aux dernière nouvelles de ces temps-ci et m'endormit doucement, le clair de lune éclairant mon visage...

* Bip Bip Bip...BOOOOOOOOOOOOOM *


* Bi...b... *


Un de moins me disais-je ce matin. Un réveil de plus que je casse accidentellement. Bon..OK pas si accidentellement que prévu mais bon...Je voulais juste utiliser mon énergie pour le faire tomber et le faire taire mais souvent je relâchais trop d'énergie et le cassait tout court. Rien de grave mais bon...à force d'en casser un...puis deux...puis....quinze ça commence à faire des frais...important....
Il faisait presque jour, l'astre solaire montrant le bout de son nez à l'horizon. Ses rayons étaient encore faible mais commençaient déjà à dessiner sur le paysage un tableau digne du pus grand peintre que la terre n'ai jamais connu...
Je regarda ma montre, la seule qui n'ai jamais sauté si je puis dire, voilà une valeur sûre...me disais-je. Une montre plutôt flash car elle était en acier et brillait assez, en plus il s'agissait d'une bonne marque. Donc raison de plus pour ne pas la casser...

Il était donc environ 6h00. Et oui, plutôt matinale le petit Iruka. Mais bon il avait ses raisons. Malgré le fait qu'on soit Samedi...
D'un côté, comme in dit dans d'autre pays, 'La journée appartient à ceux qui se lèvent tôt...', mais aussi aujourd'hui n'était pas un jour comme les autres...
Iruka avait un rendez-vous important...Un rendez-vous à la salle de réunion ou plutôt au bureau du Conseil des étudiants. J'avais reçut une sorte de lettre comme quoi j'aurais une sorte d'entretient ou un truc du genre, faut avouer que la lettre était pas clair...M'enfin quoi qu'il en soit je devais me préparer pour 7h 15 et là encore..je me disais 7h15, Iruka tu y va pour 7h10 ou 7h05. Et oui, notre petit Iruka sait bien être studieux quand il faut...Comme on dit les apparence sont parfois trompeuse...

Comme chaque matin, tel un rituel matinale, je m'étira longuement tel un chat lâchant un bailement ressemblant plus à une plainte. Et oui malgré toute la bonne volonté du monde...c'est dur et chiant de se lever tôt...Mais bon ça en valait sûrement le coup.
Je me rappelais doucement de ce soir encore pensant à une de ses phrases.. ( «toi tu seras le nouveau vice-président aux côtés du fameux Conseil des Étudiants. Ne me demande pas comment je sais tout cela, c'est un secret qui restera entres toi et moi ...»).
On dirait bien que sans vraiment le vouloir, j'avais réussis à convaincre une personne importante et si j'avais bien compris, elle allait appuyer pour que je soit élu à ce poste. Mais une question me trottais dans la tête...Pourquoi ? Lui plairais-je ?...Je secoua un court instant histoire de me retirer cette idée farfelue de la tête me rappelant mon raisonnement, une fille de cette beauté et de ce style de caractère ne fait ça avec pas n'importe qui et pas n'importe quand...En plus elle doit aussi déjà être en couple...Cette idée là me fit sentir une sorte de douleur au coeur, comme si je l'entendais me dire directement « Urusai...dit pas de bêtises dans ce genre...»

Je soupira un instant histoire d'oublier ces petits détails mais qui comptaient tant à mes yeux....

Il fallait que je m'active pour être en avance comme prévu.
Je me dirigea vers la salle de bain pour prendre une douche. Et oui malgré mon avance je préférais une douche à un bain même si j'en mourrais d'envie. Rester une bonne demi-heure dans de l'eau chaude, entouré de mousse odorant le fleur...Le bonheur...comme quoi dans la vie les choses les meilleurs sont les plus simple...( Vive la pub du St Albré XD).

Je m'installa au centre de ce rectangle en hauteur, fait de barrière de vitre...et tourna la manette histoire de faire couler l'eau. Celle-ci tomba sur mon corps dénudé le rendant légèrement luisant, et lisse comme de la soie. À parler ainsi un dirait plus une scène quasi érotique mais il manque une chose essentielle...l'autre personne....
Je frotta par la suite mon corps avec du gel douche sentant la rose et la violette un parfum assez rare je dois dire mais qui en vaut la chandelle. Puis je laissa le temps à cette mousse odorante de disparaitre doucement dans les canalisations emporté par ce liquide incolore...

Une fois cela fait, je sortit de cette espèce d'enclos au plaisir...( Et oui...même un endroit comme ça peut servir à diverse choses... ) puis me posta devant le miroir situé au centre de cette petite pièce à part. Je me regarda un instant admirant ma nudité puis me sécha avant de sécher aussi mes cheveux.
Je les peigna par la suite comme toujours, bien comme il faut avec une frange décontractée sur l'avant et lisse sur le reste. Bon pas trop non plus....j'étais pas non plus quelqu'un de parfaitement parfait. Je passa une main dans ses cheveux histoire de les chambouler un peu mais juste ce qu'il faut. Après cela, toujours aussi nu, je sortit de cette pièce et me changea..

J'ouvris l'armoire contenant tout mes habits, tous sans exception. Il y avait tout partant des chaussure jusqu'au couvre chef.
Je me dit que pour un événement comme celui-ci, il fallait être correct...un minimum. Je me mit alors un accoutrement digne de cet événement.
Chaussettes noires, boxer (pas besoin de détail XD), une chemise noire aussi, puis un pantalon blanc et une veste blanche immaculée, pas une seule tâche. Ajoutez à cela une cravate légèrement descendue de couleur rouge sang, et des chaussures noires cirés et voilà...vous m'obtenez en ce moment même...
J'étais assez content de cet ensemble. Cela faisait classe tout en changeant su style ' Pingouin '. Même si cela y ressemblait au final. Un style classe et décontracté à la fois. Idéal je pense...

Je regarda ma montre et vis qu'il était désormais 6h 45 de quoi me laisser encore un peu de temps devant moi...

Je déjeuna tranquillement puis bouquina un livre ni plus ni moins. J'étais serein sachant que j'allais re rencontrer Masataka vu que je savais qu'il était le seul et unique Président du Conseil des étudiants. Il serait donc mon supérieur hiérarchique direct. Ce qui me fit légèrement plaisir car après tout je dois dire que dès notre première rencontre mon avis sur lui est plus que positif et je sent déjà que notre travail va roxxer...
Ce que je ne savais pas...c'est que j'allais faire une rencontre plus qu'inattendue..

« Bon...aller 7h...GO...»


Je me dit cela re regardant ma montre une nouvelle fois voyant qu'il était l'heure d'y aller tout simplement. Je sortit de la porte tout excité, tellement même, que je claqua la porte dans un brouhaha tel que j'entendis le voisin dire.

« LA PORTE....»


Pas le temps de répondre et puis il n'y avait rien à répondre sur ce coup...
Je descendit les escaliers jusqu'à arriver après 10 minutes de courte marche devant la fameuse porte.

Je toque doucement et ouvrit la porte. Par la suite, je me découvrit totalement laissant les gens à l'intérieur me regarder....Et là...Surprise je doit dire...Une grosse surprise même....

Dans la pièce se trouvait belle et bien Masataka comme prévu mais aussi...cette fille. Yumi, si j'avais eu le prénom juste...Jusque là rien de bien grave me diriez-vous sauf que ceux-ci étaient comme qui dirait en pleine séance intime...Je ne savais pas où me mettre me disant que j'étais tombé sur quelque chose que je n'aurais pas du voir...J'étais sûrement tombé au mauvais moment...au mauvais endroit...
Je souris doucement malgré tout ne laissant rien paraitre et dit

«Ow...suis un peu en avance....je...je reviens dans cinq minutes...»


Je referma la porte doucement et partit me balader doucement dans le couloir, restant à proximité de la pièce pour na pas arriver en retard. Je ne pouvais me détacher de cette image...Ils étaient là tout les deux, l'un sur l'autre sur la chaise. L'un enlaçant l'autre, l'une des mains de Yumi dans les cheveux de Masataka. Pas besoin de raisonner longtemps j'avais compris ou peut être me faisais-je des idées mais cela m'étonnerais fort...
En pensant à cela, je ressentit encore une fois ce sentiment, cette sorte de contraction au niveau de mon cœur ET cette fois aussi au niveau de mon ventre. J'avais mal et ne pouvais me détacher de cette sensation. Cette sensation qui me brûlait de l'intérieur, un mal pas si inconnu que ça....

Il fallait voir les choses en face...

Je soupira un instant et respira un grand coup, pour calmer cette douleur qui s'apaisa directement mais elle persistait quand même...

* Pourquoi ça me fait si mal... ? Pourquoi.... *


Je marcha doucement dans ce couloir qui me paraissait maintenant interminable. Tout autour de moi me semblait différent...J'étais comme...perdu. Dans ma tête, une sorte de marteau frappait mon crâne...Et uniquement quelques mots raisonnèrent dans ma tête. Des mots que j'avais lu dans un livre mais au final...des mots si vrai...

* La vie n'est que poison...*

Après quelques minutes, je me redirigea vers le bureau d'un pas décidé. Du moins en apparence, j'avais une envie...une envie de crier, et même durant un cour instant de m'écrouler au sol.... mais malgré tout, je me dit prenant une bouffé d'air comme pour me donner courage.

* Bon...aller tu vas pas pourrir une journée pour ça....c'est la vie...Tu t'y feras... *


Je me disais cela mais au fond je savais que je me voulais la face...Etais-je jaloux ?
Je l'aimais je ne pouvais le nier...mais je n'étais pas pour elle...
J'entrais doucement après avoir toqué soigneusement deux fois et laisser une écart de quelques secondes avant d'entrer. Histoire de peut être les laisser se replacer normalement...

Je souris cachant le sentiment de chagrin si je puis dire, puis les regarda l'un après l'autre avant de m'asseoir en face d'eux et leur dit.

« Bon...je me présente..Iruka Seishi mais bon..je pense qu'on a pas vraiment besoin de se re présenter n'est ce pas ?»


Je souris montrant quand même ma bonne humeur légendaire essayant d'oublier ces images, il ne fallait pas que j'y pense trop car je me rappelais que Yumi savait lire dans les pensées...Et ce serait dommage quelle sache...

« Je suis très heureux d'être ici, su vous saviez à quel point j'attendais ce jour.»


La vérité voilà ce qui sortait de ma bouche. A vrai dire j'essayais de faire bonne impression car pour l'instant je ne savais pas trop ce que je devais faire.
Devais-je donner une preuve de mes compétences, devais-je répondre à des questions ? ...

______________________________________

Spoiler:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Masataka Iteki
I'м α ßεsт, I Hανε α Pøωεя
I'м α ßεsт, I Hανε α Pøωεя
avatar

Mon n'Age ? : 25
I Was Born : 27/03/1992
Inscription : 18/12/2009
Masculin Messages : 1402
Ou Suis-Je ? : Dans un lieu mystérieux dont tu ne sauras rien...
Mes Humeurs : Changeante
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: Le nouveau vice-président...[PV: Yuyu, Iruka ]   Sam 5 Fév - 3:37

Et finalement le vice-président est... !

Et oui ! C'est une bonne question n'est-ce pas ? Pour le moment personne ne connaissait encore l'identité de cette personne qui devra alors assurer les fonctions de se poste important parmi la communauté étudiante de la Gakuen Himitsu... Beaucoup avait essayer, le jeune homme se rappel encore de la pile de dossier qu'il avait du étudier méticuleusement assisté de sa secrétaire préféré et attitrait, j'ai nommé Yumi ! Ce fut assez dur et cela se passa deux jours après la rencontre avec se fameux baka boy... Par une journée plutôt fraîche les deux membres les plus important du conseil actuel avait était convier par Kaname a présenté les dossiers et a choisir un membre bien-sûr tout a fais secret fut le vote de chacun afin de gardé une certaine surprise vis a vis de la personne élu. C'est bien pour cela qu'aucun des deux ne savait qu'il était le vice président... A part Kaname...Et Yumi peut-être étant la petite protégé de Kaname et le connaissant depuis neuf ans maintenant ou presque, en lui ayant fais les yeux doux il devais surement lui avoir dit qui allait être nommé... Quel peste ! Pfff dire que pourtant il en ressentait beaucoup des choses pour elle enfin se côté peste pouvait aussi être amusant après tout quand on aime quelqu'un on prend tout on ne laisse pas de côté... Cette journée d'étude de dossiers il s'en rappel encore... Rien que cette pile de paperasse lui donne encore mal au crane a y repensé... Le jour ou il avait gentillement mis le dossier de Baka boy au dessus ou il y avait déjà une cinquantaine de candidature compté au moins le triple deux jours après... Surement une majorité de filles pour pouvoir séduire le jeune adolescent ou d'autre garçon pour tenté de s'approprier Yumi... Oh des suicidaire quel bonne nouvelle pensa Masataka en consultant certain dossier. La véritable difficulté se jour là fut de voir qui pourrait convenir et qui conviendrait mais ne serait la que pour avoir une certaine notoriété se qui ne serait pas dans les intérêt de l'établissement et donc ses gens ne conviendrais pas en réalité... Tout se qui est paperasse et tache administrative autant dire que ça ennuie beaucoup notre cher président qui a plus tendance a vouloir s'endormir cas travailler heureusement le travail fut bien exécuté... Maintenant accueillir le nouveau pour l'entretien voir qui il est comment il pourra s'intégrait, ses motivation et se qu'il pourra apporté au conseil exactement se que Masataka avait dit a Baka Boy il y a quelque jours.

*Bon comme toujours je suis en avance...*

Niveau ponctualité, le jeune adolescent est assez étrange dans le sens ou il arrive soit en avance sois en retard, mais très rarement a l'heure vraiment prévu d'un côté sa permettez parfois de raté quelque minute de cours qu'il n'aime pas, ou alors d'arriver en avance afin de commencer a planifier les choses ou s'avancer se qui n'est pas négligeable non plus un défaut comme une qualité parfois... Et aujourd'hui cette qualité aller payer, sans qu'il ne le souhaite vraiment au début, il ne se doutait pas que sa charmante secrétaire aller débarquer en avance et vraiment quoi de mieux pour bien commencer la journée n'est-ce pas ? Son rayon de soleil de la journée un rayon de soleil améthystes dirons nous. Et donc en se téléportant il s'était ainsi cacher derrière la porte prêt a l'attaque tel un soldat en embuscade, une prédateur prêt a sauté et a ainsi chopé sa petite proie faible et sans défense face a sont puissant et violent prédateur. De quoi vous donnait quelque mauvaise pensé avec les mots formulé des ses phrases décrivant a merveille se que pensé l'adolescent a se moment même, mais bon ne pensé pas a ça il faut tout de même resté sage non ? De quoi bien montré sa supériorité ça c'est certain <3. Bien les bruits de pas au fils des secondes devenait plus perceptible, la proie de rapprocher de plus en plus, la cible et là j'ai un visuel mon colonel ! Feu ! Et hop un petit effet de surprise en montrant bien sa joie et une petite vampire nommé Yumi plaquer au mur... Toujours cette esprits joueur entre eux enfin sa dépendait des jours il y a des jours ou la flemme ou encore la fatigue ne permette pas toujours d'être aussi joueur mais aujourd'hui çà allait donc il n'allait pas se gêner pour jouer et lui montré qu'il l'aime pour ça présence et le reste sans se gêner...

-» Tu a l'air surprise...»

Tel sont les mots qu'il prononça avant de lui offrir son premier baiser en ayant pris plaisir a goûter a ses petites lèvres douce et mouiller, il ne s'était pas vu depuis quelque jour et puis lui sa paraissait être comme une éternité, il agissait un peu comme un gamin impatient qui demanderais a ses parents tout les jours s'ils seraient d'accord de le laisser aller quelque part, c'était un peu dans le même style cela révélé d'ailleurs se trait de caractère dont il fit preuve actuellement... Alors comme ça elle voulait le.... Et la suite ? Rien ? Oui... Comme c'est cool de l'embrasser afin de la faire taire un peu d'une manière si plaisante quel se laissa faire d'ailleurs, un baiser de matin se n'était pas si désagréable et puis il ne faisait que faire ce qu'ils avaient tout deux promis s'offrir ses gestes affectif et sentimental qui n'ont que très rarement offert, rien qu'entre eux... Il tenait donc sa part du marché actuellement et laisser libre cours a son envie... De quoi la faire un peu crisé de si bon matin le bonheur <3. Mademoiselle avait en plus serrer le poing comme-ci elle tenterais de lui faire du mal pour une chose aussi futile qu'un baiser pris a l'être aimé, vraiment mignonne ainsi dissimulé tel le fait quel sois actuellement un peu embarrasser ? Oui il la connaissait bien petite timide va a moins quel ne sois réellement gonflé a bloc, mais bon dans tout les cas il ne comptait pas lacher l'affaire. Oui... En l'embrassant plusieurs fois notre jeune adolescent bravé l'interdit du, tu n'embrassera point au travail, ouais bien-sûr on y croit tous comme-ci il allait obéir a cette règle stupide quand il n'y a personne fallait pas exagéré... Au moins elle accompagné se baiser délicieux qu'il échangé mais la connaissant elle n'allait pas s'arrêter là et justement sa lui plaisait il ne savais pas se quel allait lui réservé et donc il était assez impatient de voir se quel fera et se laissera donc faire bien évidemment.

*C'est assez pervers dans un certain sens j'avoue...*

Oui...ce qu'il avait dit pouvait donnait de sacré pensé mal tourné mais n'empêche il gardé son léger sourire en plongeant son regard de celui de sa petite vampire bien aimé, attendant une certaine réaction de part, mais bordel il avait vraiment des pensées très... Voilà quand baisant les yeux regardant un peu ses seins légèrement visible par sa façon de mettre son uniforme il vint a pensé a de la crème chantilly... Bon autant passé les détails que se soit dans la tête ou a propos d'une zone situer plus en bas du jeune homme..... Bref....... Dix minute c'était bien suffisant pour faire quelque petite chose bien plaisante sans aller trop loin. A condition d'avoir le consentement de mademoiselle non pas qu'il est soumis loin de là il préfère de loin dominé tel et sa place, mais jamais il ne la forcera a quoique se soit ne pas faire de mal a une femme tel et l'un de ses principes. Constatant par un sourire a la fois mignon tout en voyant son air légèrement pervers il se douta quel allait passer a l'attaque l'offensive de la soumise contre son dominant sa devenait de plus en plus intéressant enfin que se soit l'un ou l'autre ils vous diraient tout deux qu'ils dominent l'autre alors il vaut mieux ne pas les écouté sa c'est clair. Alalala quel petit air pervers... Mignon tout ça et hop une main sur son torse il se laissa faire et fut poussé par la jeune demoiselle jusqu'à son siège ou il dut alors s'assoir mais le jeu devait en valoir la chandelle comme on dit.

-» Tu veut prendre soin de moi, bon je te laisse faire alors...»

Il n'allait pas la repousser pour une quelconque raison, ça jamais il le lui avait déjà prouver il y a bien longtemps et plusieurs fois les jours ou il avait du la convaincre qu'il la voulait peu importe son passé et sa race peu importe ses soucis et ses tords, mais heureusement elle fit de même et maintenant le duo de choc, les rivaux, les meilleurs amis, sont maintenant un couple et très heureux enfin pour le jeune adolescent c'est le cas et pour sa bien aimé se devait aussi être le cas. Il n'en doutais pas en tout cas même si une chose continuer de perturbé un peu son esprit il se devra de lui posé une question très importante plus tard... Elle s'asseya sur lui se qui lui offrit la sensation de ses petites fesses rebondit sur lui malgré les vêtements sa resté assez excitant au vu de la situation actuel. Elle se laissant embrasser cette fois de sa propre initiative il se laissa totalement faire a cette torture bien plaisante, sa lui faisait un peu pensé a ses punitions toujours plaisantes pour la jeunes fille comme quoi voilà encore un point commun qu'il ont tous deux, ils prennent soin de l'autre tout en se taquinant bien gentillement... Comme il se sentait bien en tout cas il en oublier même se fameux nouveau qu'il allait devoir recevoir... Dommage pour lui bien-sûr la situation devenait de plus en plus torride au point que la demoiselle se mette a lui lécher doucement le torse alors que notre cher président se contenté de caresser un peu son dos en passant légèrement sur sa poitrine généreuse de temps en temps mais pas trop afin de ne pas trop provoquer l'envie de la prendre tout de suite sur la table... A vrai dire se contrôler devenait vraiment difficile au point qu'il la pris d'un coup en tenant son menton pour l'embrasser d'un coup après quel eut prononcer ses mots...Comme quoi il voulait en avoir plus il ne répondit qu'un petit « Et toi petite coquine ? Tu va voir « Puis donc le baisé cela commencer a partir loin mais malheureusement le destin fit en sorte de casser se moment disons agréable...

«Ow...suis un peu en avance....je...je reviens dans cinq minutes...»


Eh merde... Niveau discrétion c'était cuit, mais celui-ci partit alors rapidement étant parti, le jeune adolescent saisi d'un coup la jeune demoiselle pour la mettre sur la table allongé et se mettre au dessus d'elle pour l'embrasser et caresser les côtés de son charmant petit corps...

-» Masataka je vait te... quoi ? Tu voulait dire que voulait me faire l'amour surement sois pas si coincé mon coeur tu peut me le dire quand tu a envie de moi <3»

Provoquant, direct et franc, légèrement charmeur tel et le jeune homme avec ça belle il n'hésitait pas a essayer de lui faire ressentir toute sorte de chose tout en lui faisant un petit clin d'oeil il l'embrassa a nouveau et fit entré sa langue dans sa bouche jouant avec la sienne pour la provoquer un peu plus une fois ceci fini, il la remi debout et lui mis une toute petite claque au fesse comme pour montré qu'il est celui qui domine ! Et enfin s'assoir a l'arriver du nouveau qui allait surement revenir, alors comme ça il s'agissait d'Iruka de Baka boy, cool surtout qu'ils on ensemble un pari plutôt amusant et il y avait intérêt a se qu'il respecte sa parole sinon il risquerait de perdre la sympathie de notre cher président, dire qu'il s'était parlé et rencontré il y a peu se sera donc lui qui prendra la place manquante dans leur fameuse team au moins niveau entende sa devrais aller du moins voilà se qu'il pensé mais Masataka ignorait encore certaine chose qui compliquerais surement la situation pourquoi agissait-il ainsi il avait l'air mal d'un coup... Et le jeune homme a toujours cette fameuse question a posé a la demoiselle mais il verra bien plus tard, en voyant le jeune iruka a nouveau se posant plusieurs questions il se devait tout de même de faire son rôle de président...

-» Bon et bien bonjour a toi Baka boy, je suis obligé de te demandé tout comme la dernière fois que je t'avais mis en garde, tes motivations se que tu pense offrir au conseil par ta présence, et la raison de ta venu parmis nous... En espérant que tu te plaira avec nous, nous allons ensuite te parlé du rôle du conseil de ses membres de nos droit devoir et tout le tralala ensuite nous verrons, quand a Yuyu et bien... Désolé pour cette scène a laquelle tu a assisté mais notre charmante secrétaire et en chaleur je te pris de l'excuser...»

En souriant faisant un petite clin d'oeil a la jeune demoiselle il avait plusieurs fois relancé l'offensive dans leur provocation tout en faisant son travail de président comment allait se passer cette première disons réunion a trois nous verrons bien peut-être se passera t-il des choses plus étonnante que prévu...

______________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Yumi
Qυεεиiε Cяøqυευsε dε Sυcεттεs
Qυεεиiε Cяøqυευsε dε Sυcεттεs ♥
avatar

Mon n'Age ? : 24
I Was Born : 02/09/1993
Inscription : 01/10/2009
Féminin Messages : 15199
Ou Suis-Je ? : Au Pays des Sucreries
Mes Humeurs : Absente mais Présence haha
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: Le nouveau vice-président...[PV: Yuyu, Iruka ]   Sam 5 Fév - 20:33

« Dis moi ... Quelles sont tes Intentions ? »

La scène fut très courte, très rapide, Yumi ne pu comprendre ce qui s'était réellement passé, plutôt, deviné comment cela s'était produit. Quelque, une personne frappait à la porte, par déduction, elle savait que c'était le nouveau Vice-Président, elle s'ouvre puis un court instant comme de paralysie, la vision de son corps devant les leurs, comme s'il était pétrifié de quelque chose, la jeune fille se souvenu de son regard, ses yeux à la fois surpris et embarrassé par la situation, tout ce qu'il pu faire, les laisser tranquille encore un moment, il devait se sentir mal, du moins tout petite puisqu'il venait de faire face à une situation assez gênante, ressentait-il quelque chose d'étrange ? Comme s'il n'avait pas sa place auprès d'eux, que cela était douloureux ... Cette sensation, Yumi la connaissait aussi mais pas pour cette raison, pour une autre encore plus douloureuse mais jamais se focaliser sur cela car au final, c'est comme être tirer par le bas. La porte qui s'était ouverte se referma immédiatement après de brefs mots puis la salle qui était remplie de 3 personnes fut redevenu comme à l'initiale, 2 et seules uniques personnes, Masataka ainsi que Yumi. Comment Yumi avait-elle pu devenir Secrétaire ... A vrai dire, cela n'était que par pur caprice, elle disait ne pas apprécier ce poste, de montrer une certaine " flemme " à cela et pourtant, c'était bien elle qui avait demandé à Kaname, le Directeur de la Gakuen, comme un caprice, comme une faveur qu'elle voulait avoir et comme toujours, Yumi eut ce qu'elle désirait parce qu'elle savait qu'elle pouvait obtenir ce qu'elle voulait. On pourrait croire qu'elle était quelqu'un de calculateur mais ... Elle misait sur ses capacités et les avantages qu'elle avait par rapport aux autres, de plus, le fait que celui-ci est son tuteur depuis de nombreuses années, cela lui permit d'avoir un meilleur échange entres le Directeur et la Secrétaire mais aussi d'avoir une meilleure confiance puisque Yumi ne faisait confiance qu'en deux personnes, même ses amis, elle ne leur accordait pas totalement cette part d'elle. De toute manière, elle avait toujours en quelque sorte aider l'Académie à évoluer donc pourquoi tout arrêter ? Mais surtout ... Lorsqu'elle avait su le nom du Président, Masataka Iteki, elle ne pouvait accepter qu'une autre qu'elle puisse prendre cette place tout de même importante dans le conseil et sachant qu'il y aurait des échanges Président/Secrétaire, or de question de laisser la place à une autre. On pourrait croire qu'elle n'avait pas confiance en lui, au contraire, elle n'appréciait pas le fait d'être comme dépasser par une autre fille qu'elle et cela dans n'importe quelle discipline, la jalousie ? Oui, Yumi l'était comme n'importe qui mais elle évitait de le montrer pour ne pas qu'on puisse la prendre pour une personne trop possessive qui encagerait comme sa proie, or elle ne voulait couper les ailes de Masataka et voulait le laisser voler de lui même.

* Dis moi ... Pourquoi me regardes-tu ainsi ? *

Assise sur lui, la demoiselle pouvait admirer les magnifiques yeux qu'il avait, son air à la fois séducteur et fier lui faisait le même effet de la première fois où elle avait été charmer par son regard. A la différence de leur première rencontre, elle n'oublia pas la souffrance qu'il projetait ainsi que les mots qu'il avait employé. Une douleur, un saignement et un pauvre cœur ... Son regard était à la fois vide mais pourtant expressif sur ce qu'il pouvait ressentir. Une perte, un déchirement et puis ... Quelle solution pour avancer ? A le regarder maintenant, on dirait que Yumi l'avait changé mais dans le bon sens du terme, son visage était devenu plus radieux, encore plus charmant, son sourire même si c'était provocateur, qu'est ce qu'elle pouvait aimer le voir sourire pour elle, montrer cette expression qu'à elle seule. Malgré tout cela, pensez-vous vraiment que Yumi est le genre de fille cul cul la praline ? J'en doute guère, sinon elle aurait limite demander timidement à Masataka de l'embrasser plusieurs fois et de la prendre dans ses bras ... Quoi que ... Elle ne montrait jamais ses envies, pourquoi ? Parce qu'elle entreprenait la chose et parvenait directement sans l'accord de la personne ce qu'elle voulait bien que dans un sens, elle prenait en compte les sentiments de la personne. Surprise ? Bien sûr qu'elle l'était et pas qu'un peu, de si bon matin, oui, il méritait des claques mais des claques ma parole ! Son visage exprimait une telle satisfaction comme s'il était victorieux, que Yumi n'appréciait pas voir cela, pas réellement, cela lui permettait de le voir sourire toujours pour elle mais le plus important, c'est qu'elle n'appréciait pas car elle se sentit comme vaincue or la défaite comment pouvait-elle accepter cela, elle avait eu tellement d'échec pendant son enfance, depuis plus question de refaire les mêmes erreurs, il était temps aussi que Yumi puisse prendre son envol or pour l'instant ses ailes sont abimées, comme si elles étaient blessées, c'était comme l'image qu'on pourrait se faire d'elle, un ange malgré tout diabolique aux ailes souillées. Mais, petit à petit, elles deviendront grandes, belles et blanches, pour l'instant elles étaient grises, comme si elle était au milieu du bien et du mal alors qu'à la base elle était mauvaise. L'espoir de prendre un nouveau départ, l'envie d'y parvenir mais surtout savoir qu'elle y arrivera. Gambate Yumi, telle est une phrase stupide pour plusieurs, ses deux mots la poussait à faire de grande chose.

Que regardait-il ainsi en baissant ses yeux ? Déjà, il était obligé de le faire un peu pour pouvoir la regarder, Yumi n'était pas très grande mais pas non plus très petite, on va dire dans la moyenne oui. Elle s'en foutait après tout. Le moment où celui-ci posa son regard sur elle, la demoiselle repensa alors à où ses yeux se posaient sur son corps. Finalement, en y réfléchissant bien, la seule partie autre que son visage qu'il pouvait observer était bien évidemment sa poitrine. A ce moment là, Yumi voulu sourire car elle aurait aimé le voir légèrement rougir à cela, dommage qu'elle ne pouvait lire dans ses pensées mais cela n'était pas si mal, pour une fois Yumi n'entrait pas directement en contact avec l'esprit de quelqu'un, cette fois-ci, comme une grande barrière se dresser face à elle, ce barrage était identique à la sienne, capable de bloquer toute connexion avec ses pensées, ses événements du passé, lourds et destructeurs que cela nuirait à la santé de la personne essayant de connaître un peu plus sur elle. Quel sourire ... Qui ne pourrait pas être charmer par cela, Yumi ne le montrait pas, elle avait plus envie de le remettre sur le droit chemin qu'autre chose puisqu'elle avait cette mauvaise impression d'être comme maîtriser par sa personne, ouais, le genre de " Jte domaine, tu obéis ", comment Yumi pourrait rester silencieuse à cela et puis, Masataka la connaissait maintenant bien, même très depuis le temps, défier, riposter, s'engueuler, ils avaient tout fait ensemble, à vrai dire, c'était comme s'ils avaient redécouvert les joies de la vie, fini les douleurs et blessures du passé, même si cela n'est que cicatrice, maintenant ils avaient aussi tout les deux droit à pouvoir s'envoler encore plus haut que les autres. Yumi pouvait comme voir ses ailes blanches, grandes et lumineuses, chaque personne possédait cela mais de différentes formes, celle de Masataka étaient tout simplement magnifique, elle savait qu'il pourrait déjà s'envoler mais tout ce qui le retenait c'était surement l'envie ... L'envie de l'attendre et de rester près d'elle sinon il serait déjà parti plus haut pour devenir meilleur mais si c'était le cas, Yumi ne compterait pas le laisser la devancer, elle comblera ce manque entres eux et ainsi, ils pourront tout les deux devenir des personnes reconnues. Ses mains sur son corps, son souffle sur sa peau, cette chaleur qu'il dégageait, Yumi se sentit bien, comme recouvert de lui, comme au chaud, comme rassurer. Elle appréciait réellement passer tout ses moments avec lui et qu'avec lui seul. Elle l'aime. La laisser faire ? Qu'il était courageux ce Masataka, il savait pourtant que c'était une très mauvaise idée quoi que ... Ce n'était pas si plaisant que cela, se faire toucher par sa copine mais surtout de prendre soin de la personne que l'on aime. C'était Malin, même très ...

- " Eh ?! Baka, mais qu'est ce que tu fais ... "

Par surprise, elle s'était fait prendre son menton pour sentir à nouveau ses lèvres contre les siennes, qu'il était surprenant, qu'il était imprévisible, mais que Yumi appréciait cela. Ses doigts tenant son menton, ses lèvres collant les siennes, c'était tout simplement une sensation à la fois doux et humide. Au final, tout avait cassé par le moment dit au début, l'apparition soudaine d'Iruka Seishi, élève de Classe Technique et nouveau Vice-Pré du Conseil des Étudiants. Alors qu'ils étaient comme partis dans leur élan, ils furent stoppés comme par magie, mais d'un côté heureusement car on ne savait jamais ce qui pouvait arriver ensuite. Le bruit de la porte se claquait puis la jeune fille n'eut le temps de se retourner pour regarder Masataka qu'elle se sentit se faire emporter pour se retrouver le dos sur la table, allongée en ouvrant ses yeux qu'elle avait fermé par réflexe et ainsi le voir au dessus d'elle. Sa chemise s'était légèrement relevée, son col un peu plus ouvert, son regard comme perturbé, quelle scène excitante, se faire déjà plusieurs films, n'est ce pas plus érotique d'imaginer ce qui se passera que de voir ce qu'il se passe ? Oh oui, surement. Ses lèvres à nouveau présentes sur les siennes, ses mains baladeuses, mais il faisait tout pour monter la tension là, enfin bon pas question d'être en mode radiateur comme il le dit, déjà qu'elle avait chaud, il ne faisait qu'empirer la situation. A nouveau, celui-ci prit la parole sur ce qu'elle n'avait pas terminé sur ses mots. Envie de lui ? Bien évidemment, mais comment osait-il le lui dire ainsi ? Yumi eut un effet mais le dissimulant comme d'habitude, or de question de perdre face à son pire rival, mais surtout, celui dont elle était destinée à être. Vraiment, mais quel provocateur ce Masataka, à oser l'embrasser encore et encore en introduisant sa langue, mais quel grand séducteur ! Mais à la différence, il était ainsi qu'avec elle, qu'avec Yumi, elle et elle seule. En arrêtant, il la releva pour alors rapidement sentir qu'il lui avait claqué ses fesses. Quel cran ! Alors ça ... Comment Yumi pouvait rester sans rien faire, oser lui faire cela ... Alors que personne ne lui avait fait, se rendait-il compte de son acte ? En tout cas, or de question de ne pas riposter face à cette sensation de sa main sur ses fesses, malgré sa jupe et sa culotte qui étaient comme des obstacles au contact direct de cette partie de son corps, rien que le geste l'avait à la fois surprise, embarrassée légèrement mais surtout énervée pour encore et toujours dissimuler. Comment voulez-vous rester sans aucune réaction face à l'être aimé ? Impossible.

- " Pervers ... Tu vas voir ! Vais pas rester sans rien faire, ta main sera coupée pour ce qu'elle a osé faire ! "

Elle n'eut le temps d'en dire plus qu'à nouveau la porte s'ouvrit pour laisser apparaître la silhouette de ce jeune homme qu'elle avait rencontré une fois dans la rue. Comme elle lui avait dit, il sera le nouveau Vice-Pré, tout ceci n'était pas un mensonge, elle lui avait dit qu'il la reverra et maintenant c'était le cas, il serait intéressant de voir son attitude, il l'avait deviné, Yumi est en couple avec quelqu'un mais il ignorait qui cela était, son prénom, sa classe, sa profession, son statut dans l'enceinte de l'Établissement. Il devait faire maintenant face à toutes difficultés, les questions, les défis, le courage il faudra qu'il en a mais surtout comme elle lui avait dit, la confiance en soi. A ses paroles lorsqu'il s'installa devant eux, il avait précisé que cela n'en valait pas la peine alors avait-il rencontré aussi Masataka ? Quelle surprise, quoi que ... Pas non plus extraordinaire puisqu'il avait une certaine place dans la Gakuen. Baka Boy ? Mais ... c'était plutôt lui le Baka ! Mais bon, étrange ... Très étrange même, Yumi se demandait comment était leur relation. Les belles et rassurantes paroles de Masataka se termina par une chose, plutôt une belle provocation dont il lui faisait part, quel toupet oui ! Vraiment, il ne manquait pas de culot celui-là. Autant jouer sur ses avantages, Yumi n'allait pas laisser cette occasion passée. En rougissant légèrement face à cela, elle déboutonna un peu plus sa chemisette pour rendre plus présente la vue d'un atout féminin à la fois dangereux et fatal. En mordant doucement ses lèvres, elle se mit donc à regarder d'un air comme innocent ce jeune Iruka tout en prononçant d'une voix à la fois douce et inconsciente.

- " Je n'ai pu me contrôler ... J'avais réellement envie que le Président me prenne sur la table, je suis sur que là, à cet endroit de moi, il aurait désiré faire couler doucement un peu de chantilly, et même, pourquoi pas du chocolat puisqu'il aime cela. Tu es surement mal tombé, il faudra lui pardonner, surtout que ... J'espère que son corps ne puisse pas montrer le désir qu'il a pour moi, sinon ça serait vraiment très embarrassant pour lui, n'est ce pas ? "

Sa main caressant doucement le haut de sa poitrine, oui, Yumi était vraiment une belle comédienne, après tout jouer un rôle, les vampires savaient très bien faire cela, de plus leur beauté aidait vraiment à obtenir tout ce qu'ils désiraient avoir. En souriant, Yumi tira alors la cravate qu'elle avait dénoué pour pour le faire ramener vers elle en lui léchant la joue de Masataka. Vraiment, lui faire encore un clin d'œil, un pervers oui ! Ouais, quelle peste, elle voulait réellement se venger de lui sauf que là, il était en mode affaire sérieuse et donc Yumi ne pouvait réellement riposter contre lui, pour l'instant. En lâchant l'accessoire, elle se remit correctement pour ensuite reboutonner son chemisier pour ensuite le regarder d'un air beaucoup plus sérieux, à la fois troublant et profond comme si son regard l'aspirer au plus profond de ses yeux à la couleur inhabituelle et étrange ... Elle laissa un blanc entres eux, quelques minutes sans plus pour ensuite bouger doucement ses lèvres prononçant donc quelques paroles, ni de présentations, ni de belles paroles, ni de mots doux, juste quelques mots afin de commencer à la tester et à voir s'il pourra à nouveau la rendre satisfaite de ses actes. Il est temps pour lui de prendre son Destin à deux mains.

- " Dis moi ... Quelles sont tes Intentions ? "

______________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Iruka Seishi
Gossip Gaku's Powaa
Gossip Gaku's Powaa
avatar

Mon n'Age ? : 24
I Was Born : 12/07/1993
Inscription : 16/09/2010
Masculin Messages : 1096
Ou Suis-Je ? : Quelque part.
Mes Humeurs : Fatigué.
Petit Plus ?
♦ Ce que j'fais ?:

MessageSujet: Re: Le nouveau vice-président...[PV: Yuyu, Iruka ]   Sam 5 Fév - 22:27

Quelle journée...Je m'étais levé du bon pied ce matin sachant que j'allais passer une sirte d'examen, un test pour évaluer mes compétences pour savoir si oui ou non je serais bien à la place de Vice-président du Conseil.Savoir si j'allais assister le Président Masataka Iteki en personne dans son travail. Bien sûr mon me demandera j'en suis sûr mes motivations. Après tout moi et mes côté paresseux par moment, on me dira pourquoi est ce que je veux faire cela alors qu'au final certains pensent que je m'en fou totalement...La réponse est simple...Mais je la donnerais au moment voulu...
Je m'étais mis à marcher pour arriver devant la porte où derrière résidaient déjà les personnes servant de jury. Sûrement des personnes du Conseil cela ne faisait aucun doute....
Masa était derrière la porte je le ressentais mais avait-il quelqu'un d'autre ? Je ne le savais pas mais je toqua doucement à la porte et ouvrit la porte avant d'entrer d'un premier pas et releva la tête pour voir...
Masataka et cette fille qui devait normalement se nommer Yumi...Ensemble. Ils semblaient si...je trouve pas les mots, ils n'arrivent pas à s'exprimer. Sur le coup je me sentis comme bizarre. Je savais pertinemment que j'étais au mauvais endroit au mauvais moment.
Il devaient sûrement s'embrasser voir même plus...Car Masa avait sa chemise défaite légèrement et sa cravate enlevée. Yumi assis au dessus de lui sur ses genoux...
Pas besoin de faire de grande descriptions. Je me doutais plus ou moins de ce qu'ils faisaient...Plutôt osé d'ailleurs je dois dire. Faire cela dans un endroit pareil et à une heure pareil sachant que quelqu'un allait venir...Ils n'avaient pas froid aux yeux ces deux là. J'aimais d'un certain côté ce genre de comportement.
Mais d'un autre côté je me sentit comme mal sur le coup...
Je sortis une phrase bidon histoire de m'échapper de cette situation plus que..gênante...Puis referma doucement la porte derrière moi. Avant d'entamer une marche dans le couloir voisin.
Mon esprit était troublé. J'aimais sans nul doute cette fille et voilà que lors de ma deuxième rencontre sans même que j'ai eu le temps de dire quoi que ce soit de plus...je me rendais compte que son cas était déjà...casé si on peut dire...

En pensant à cela, une envie inconnu m'envahit. Moi qui n'avait jamais envié quoi que ce soit envers quelqu'un je me sentit comme jaloux. Ma torse me brûlait de l'intérieur, ma cage thoracique se refermant presque sur mon cœur l'écrasant doucement, très lentement. J'eus comme un coup de chaud sur le coup. Serais-ce cela que l'on ressent quand ce que l'on désire le plus depuis quelques temps est au final quelque chose d'impossible à avoir...parce qu'il est détenu par quelqu'un d'autre...
La jalousie...Un sentiment plutôt effrayant...Associé souvent à ce sentiment une envie qui vient toujours avec, et vous obtenez un sentiment encore plus terrible...

Mais moi je n'étais pas n'importe qui...Je ne voulais pas sombrer dans ce qu'on pourrait appeler la jalousie, voir même de la haine pur envers celui ayant la chose que l'on désire...Ceci serait stupide et en plus...peine perdu je pense...Moi en vouloir à Masataka parce qu'il a Yumi dans ses bras et sûrement dans son cœur ? Non..je refuse de lui en vouloir...au pire je me dirais juste dans la tête qu'il a de la chance...et qu'il doit en prendre soin... Car du peu que je pouvais savoir sur elle...c'était une perle rare..alors qu'il la garde sinon...il s'en mordra les doigts...

Au final je respira un grand coup histoire d'apaiser cette douleur qui se créer de plus en plus en moi. J'aurais voulu me mettre un peu de baume sur le cœur mais un tel remède n'existe pas...
Il fallait faire avec comme on dit.

Après quelques minutes, je re rentrais dans la pièce pour les voir assis normalement si je puis dire...Incroyable...
Non il fallait que j'arrête de penser à cela, ils ne devaient en aucun cas savoir ma peine...je passerais pour quoi sinon...Un sentimentale ou pire...un faible...Non..tout sauf ça...

Je m'assis en face d'eux doucement les regardant à tour de rôle. Ils semblaient si...si....Rha j'en perd mes mots...
Je cachais mon état un peu...ailleurs jouant un léger rôle, en réalité je n'avais qu'une envie...oublier. Oublier ces images mais malheureusement je ne le pouvais pas.

Il y eu un léger silence avant que Masataka prenne la parole, une voix normale disons. Enfon comparé à la dernière fois, normale. Mon oeil dévia un instant vers justement le mur du côté où se trouvait étrangement deux petits trou...ceux du pari si je puis dire.

«Bon et bien bonjour a toi Baka boy, je suis obligé de te demandé tout comme la dernière fois que je t'avais mis en garde, tes motivations se que tu pense offrir au conseil par ta présence, et la raison de ta venu parmis nous... En espérant que tu te plaira avec nous, nous allons ensuite te parlé du rôle du conseil de ses membres de nos droit devoir et tout le tralala ensuite nous verrons, quand a Yuyu et bien... Désolé pour cette scène a laquelle tu a assisté mais notre charmante secrétaire et en chaleur je te pris de l'excuser...»


Pendant qu'il parlait, je fit donner une certaine forme pas très compacte à mon énergie comme pour communiquer en silence et au dessus de ma tête avec l'énergie y avait écrit.

* Dois-je t'appeler Maitre vénéré en publique là à haute voix, ou seulement entre nous ? Et aussi...combien de temps...tu as oublié de le préciser la dernière fois...Baka. *

Oui baka...j'avais une envie de dire cela...et en plus...ça rimais...Alors bon...voilà. Bon cela n'était pas méchant de dire cela même si la....ça aurait pu.

Mes mains étaient sur mes genoux cachant leur mouvements, tandis que mon visage souriait lui. Je les écoutais parler et faillit rire à la dernière phrase du président. En chaleur dit-il ? Je ne savais pas comme le prendre. Une seule pensée traversa malheureusement ma tête ce qui veux dire que Yumi pourra la lire même si je n'avais pas envie de penser ça.

* Tu as de la chance....toi. *


Tandis que mon visage faisait semblant d'être surpris.
Par la suite, c'est au tour de la jeune demoiselle de parler. Bien évidemment le dernière phrase ne l'avait pas vraiment laissé indifférente. J'ai même cru un moment quelle allait ...je sais pas moi...l'étrangler...
Elle rougit légèrement avant que je la voit déboutonner encore plus sa chemise comme pour mettre en avant ses atouts féminins. Puis se mordait lentement la lèvre du bas.
Elle cherchait à me mettre mal à l'aise ou quoi ? Elle voulait me faire souffrir ? Aurait-elle oublié mes dernières paroles sur la plage ? Mes quelques avoeux ?...Serait-elle sans le savoir entrain de jouer avec mes sentiments ? J'avais à nouveau mal à mon torse mais ne pouvais rien faire...tout mes membres étant occupés.

" Je n'ai pu me contrôler ... J'avais réellement envie que le Président me prenne sur la table, je suis sur que là, à cet endroit de moi, il aurait désiré faire couler doucement un peu de chantilly, et même, pourquoi pas du chocolat puisqu'il aime cela. Tu es surement mal tombé, il faudra lui pardonner, surtout que ... J'espère que son corps ne puisse pas montrer le désir qu'il a pour moi, sinon ça serait vraiment très embarrassant pour lui, n'est ce pas ? "

Par la suite, elle tira légèrement la cravate du président pour lui lécher la joue. Mais on dirait vraiment de la torture. Je devais faire quoi moi ? Péter un câble et faire un bain de sang ou encore me tirer tout cour ?

Je savais pas trop mes mains se serrèrent fortement, alors que mon visage faisait semblent de rougir et sourie à la fois. Au final, qui mentait ? Mon visage ou mes mains cachés ?
Essayais-je de résister à cette jalousie qui voulait me prendre en entier ou bien étais-je jaloux mais voulais le nier bêtement...

Quel supplice. J'en oubliais même que je pensais fort, je ne cachais rien dans mon esprit voyant les images de la soirée qui de part mon état brûlais presque montrant que j'étais..comme énervé et mon aura elle était instable comme si...j'étais différent.
Mais en réalité, je n'avais aucune envie de me lever et leur dire des mots que je ne veux pas dire, pas de mots blessant du genre « Vous vous rendez compte ? Vous me faite mal sans même le savoir...». Tout ce que je voulais au final c'était être ici...

Alors que mon état ne changeais pas, ou du moins très peu, je souris cette fois-ci malgré tout sincèrement. Avant de répondre à leurs questions ma foi...classique. D'un autre côté je savais dés à présent ce que je devais faire. En espérant qu'il ne prenne pas en compte mon état...secondaire disons...Après tout il est facile de penser que parce que j'aime Yumi je veuille être proche d'elle donc intégré le conseil or le problème c'est que cela est faux. Oui je veux être près d'elle mais en réalité je n'avais pas prévu de la revoir ici...

Je souris alors et dit d'une voix calme commençant à désserer mes poing pour poser sur la table des mains sereine. Les regardant sérieusement me prenant au ' jeu '.

«Mes motivations ? Hum..j'ai toujours voulu aider cette Académie, l'aider pour quelle devienne encore mieux qu'elle ne l'ait déjà. D'où mon idée de rejoindre le conseil des élèves. J'aime tout ce qui est travail administratif même si je vous rassure, je sais m'amuser quand il le faut...Un peu comme vous...»
* Même si je n'ai pas...la chance de jouer avec une personne si....jolie. *


Je ne put m'empêcher le rigoler doucement essayant de rigoler un peu pour me calmer totalement, oubliant mes précédentes pensées un peu plus...sombres. Le rire voilà un bon remède...

« Ce que je compte apporter. C'est simple pour aider le Président ici présent ainsi que tout les autres membres, je compte simplement donner toute mon énergie sans faire référence à mon pouvoir n'est ce pas Masataka...et tout faire pour l'aider au mieux et faire en sorte que cette team soit la meilleure...D'autre questions ?»

Je leur souris doucement repensant à la dernière phrase de Masataka me demandant de l'excuser pour ce que j'avais vu et ne pu m'empêcher de dire sans vraiment le désirer souriant de manière crispé cette fois.

«Ow...ce n'est rien...ne vous en faite pas...d'ailleurs qu'avez vous fait je m'en souviens plus...?»

Je rigola par la suite oubliant que mes doigts étaient serré mais sur la table trahissant légèrement mes réel pensées.

S'il y a bien un truc que je voulais éviter c'était de devoir parler de ça...même si je sais que tôt ou tard...le sujet finira par être abordé...Mais j'espérais une chose...que cela ne tourne pas mal...Pas de bain de sang, pas de sentiment balancé n'importe comment mais surtout au grand dieu surtout pas de larmes...de ma part.

______________________________________

Spoiler:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le nouveau vice-président...[PV: Yuyu, Iruka ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le nouveau vice-président...[PV: Yuyu, Iruka ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ۩ La Gakuen Himitsu : My Second Home :: Bureaux des Membres :: Salle du Conseil-